Magazine Poésie

Iolanda

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Iolanda

Il y eut le temps des fleurs
Celui des années bonheur
Et puis celui des chagrins
Qui signent en bas du parchemin
La triste croix d'un destin
Elle était belle comme une reine
Sous les lumières de la scène
Mais quand la vie devient insupportable
Il est des choix inéluctables
Qui ne sont pas à juger, alors bambini,laissons la danser
Laissons la chanter ,le temps d'une éclipse d'éternité

Adelaide

Iolanda,Cristina Gigliotti aurait eu 84 ans aujourd'hui

(A voir sur grand écran en ce moment,Dalida,réalisé par Lisa Azuelos)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine