Magazine

Sharing tears, sharing smiles....

Publié le 23 juin 2008 par Moushette


Enivrée d'avoir toujours ma voiture "not out of order", je me suis engouffrée dans le premier Toys'r'Us que j'ai trouvé sous la main afin de choisir qqs trucs pour ma fifille's birthday... A l'intérieur du magasin sans âme, j'ai savouré la chance que j'avais de faire cela.... Parcourir les rayons pink candy bling-bling à la recherche du cadeau racoleur qui ferait fondre ma princesse était devenu subitement un délice... J'ai choisi une peluche Hello Kitty que Nishal avait commandé pour sa soeur, puis des feutres tampons, colles scintillantes et ciseaux flashy pour ma very manuelle Scarlett. Et une boite de bagues qui je suis sure feront oublier tout le reste...
En parcourant les rayons je savourais ma chance d'être à ma place, moi la fille DES dite stérile, moi la conductrice au véhicule incertain qu ia failli me boycotter mes plans, moi la mère qui attendait depuis longtemps d'avoir une fille pour pouvoir me défouler sur les robes et articles roses que je n'avais pas trop eu gamine...
Une fois ces courses finie, j'ai repris les volant de mon carrosse à 3 roues direction la maison.
Et j'ai pensé à elle.
Celle qui ne parcourera pas les rayons Hello Kitty aujourd'hui ni demain.
D'abord parceque les rayons Hello Kitty en Inde, ca ne court pas les rues.
Et puis parcequ'il y a un an environ, elle a renoncé à être la mère d'un petit paquet qui est maintenant ma belle fille de bientôt 4 ans.
Et soudain je me suis sentie reliée à elle, et j'ai été pénétrée par sa souffrance, sa tristesse, ses larmes ont coulé dans mes yeux. Brûlera-t-elle une bougie et fera-t-elle une prière pour ma fille dont elle ne connait pas les prénoms, versa-t-elle les mêmes larmes que les miennes, dévisagera-t-elle des fillettes des 4 ans.... Retournera-t-elle au petit village en banlieue de Bangalore ?
Puis je me suis visualisée dans la tête l'endroit où elle a sans doute quitté ma fille, j'ai senti dans mes atomes un peu ce qu'elle a du ressentir à ce moment précis, et ce qu'elle doit surement sentir à la date anniversaire de sa tragédie qui depuis doit sans doute l'empêcher de vivre dans l'insouciance...
J'ai pensé aussi à ma petite fille, pendant ces quelques instants où sa vie a basculé malgré elle, qui était si fragile dans les mains d'inconnus, une enfant perdue dans un lieu public, bientôt orpheline, mais heureusement bientôt couvée et protégée à l'orphelinat jusqu'à son adoption....
Je déverse au volant de ma voiture et dans ce blog ma tristesse, afin que je puisse me maitriser tout à l'heure devant ma fille, qu'elle ne soit pas le témoin de mes émotions, et que demain pour elle, son anniversaire ne soit encore que synonyme de fête et de joie,...
A Elle je ne lui souhaite qu'une chose... C'est de ressentir au fond d'elle, par un effet magique de télépathie, le joie de vivre de Scarlett et son bonheur d'être parmi nous, que ça la fasse sourire, que ça lui fasse du bien, et que les seules larmes qui aient coulés soient celles qui étaient sur mes joues tout à l'heure....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog