Magazine Coaching

Design et Planning Stratégique : L'interview de Jeremy Dumont, directeur de pourquoi tu cours, par l'institut français du design (Anne-Marie Sargueil)

Par Levidepoches

A voir aussi sur le site de l'institut français du design

Institut Français du Design :
Je crois que la structure de planning stratégique de pourquoi tu cours s'appelle "l'agence des idées". Quelle place donnes-tu au design ?
Jérémy Dumont :
Le design est la discipline qui aujourd'hui sert le mieux les idées : celles qui viennent de nulle part et qui se diffusent partout. En effet, le designer se place du côté de l'idée, de l'intention alors que les autres métiers de la création cherchent des idées applicables, et peu importe qu'elles soient utiles à l'utilisateur final...tant qu'elles répondent à des besoins stratégiques.
De plus, les process des agences de design sont adaptés à la vie d'uneidée depuis la phase d'observation préliminaire jusqu'à sa matérialisation concrète en passant par le prototypage....Je viens du monde de la communication. Les responsables marketing, média ou communication mettent au centre de leur réflexion une même marque, parfois un même consommateur mais rarement une même idée centrale permettant de créer du lien entre le produit et son utilisateur quel que soit le point de contact.
IFD :
Nous avons travaillé ensemble sur un rapport d'innovation sur le Luxe....tu fais souvent intervenir des experts dans tes structures?
J.D :
Pourquoi tu cours est une structure à plusieurs niveaux, semi participative. Courts circuits est un cercle d'innovation mensuel qui permet aux différents responsables de marque d'échanger leur expérience et de faire avancer la réflexion plus vite ensemble. Au mois de février le thème devait porter sur le luxe et j'ai souhaité l'aborder sous trois angles que tu connais bien dans votreprofession : identité, culture et expérience.
Sans surprise, la plupart des membres de ce courts circuits avaient cette fibre-là, que ce soit Bruno Auret de Raymond (groupe Saguez &Partners), Maud Zilnyk (Responsable Mershandising aux Galeries Lafayettes), et les amis que tu as invités à nous rejoindre comme Monique Large de Dezineo, ou Jean Baptiste Sibertin-Blanc de Daum....
Le thème de ce mois-ci, c'est le marketing sportif, on va moins parler de design au sens traditionnel du terme, mais plus de "dessein collectif " puisque nous allons chercher à insuffler un nouvel état d'esprit dans la pratique sportive et explorer comment les marques peuvent éventuellement changer les règles... Cette réflexion sera ensuite mise à disposition de ceux que ça intéresse.
IFD :
qu'est-ce qui te fait vibrer en ce moment ?
J.D :
Je conduis en ce moment une mission de planning stratégique pour le crédit coopératif, c'est très intéressant mais je ne peux pas en parler, il va falloir attendre quelques mois.
Je vibre au fil des matchs sportifs jusqu'à la présentation du rapport d'innovation le 26 juin lors de "les aperos du jeudi" à la scène Bastille. Et je cherche quelle corde faire vibrer à la rentrée de septembre pour donner envie aux professionnels du marketing, de la communication, des médias et de la création de regarder plus loin que le bout de leur nez.
Propos recueillis par Anne-Marie Sargueil

Lien vers la présentation Luxe et Identité :
www.levidepoches.fr/courtscircuits/2008/03/rapport-dinnova.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Levidepoches 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte