Magazine Environnement

Et le poisson bio ?

Publié le 23 juin 2008 par Bio Nation

Nous n’entendons pas parler souvent de poisson bio, d’où ce questionnement métaphysico-piscicole.

La raison principale est simple, car qui dit poisson bio, dit contrôle de la nourriture et des conditions dans lequel évolue le poisson. On peut donc écarter immédiatement les poissons sauvages. Un poisson bio est donc un poisson d’élevage.

J’ai mené ma petite enquête. Direction l’annuaire de l’agence bio.

Le constat est sans appel sur le nombre d’acteurs. On dénombre 4 producteurs dans la rubrique aquaculture et 13 dans la rubrique pisciculture. Je suis allé également du côté du site du Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture, mais pas de trace d’agriculture biologique c’est dommage !

J’ai ensuite envoyé quelques mails pour en savoir un peu plus.

Provence Aquaculture Marseille m’a gentiment répondu. Créée en mai 1989, Provence Aquaculture élève des Loups (bars) et des Daurades royales dans une calanque des Iles du Frioul, à 3 miles nautiques de Marseille.

Je vous conseille d’aller visiter leur site provaqua on y trouve des infos et des vidéos intéressantes. En voici deux :

video aquaculture 

visite virtuelle 

Les principales catégories de poissons concernées par l’élevage bio sont :

daurades, loups, maigre, ombrine, cobia, vivaneau et bien sûr la truite et le saumon…

Qu’est ce qu’un poisson bio ?

C’est tout d’abord une question d’alimentation : une nourriture saine garantie sans aucun produit d’animaux terrestres et composée de :

- de farines de poissons issues de pêches gérées par quotas pour préserver les ressources naturelles et dont la qualité est contrôlée et certifiée,

- de végétaux issus de l’agriculture biologique et garantis sans OGM,

- de vitamines et de minéraux.

Ensuite,  tout est question de conditions d’élevage :

- des techniques d’élevage respectueuses de l’animal et de son environnement

- des faibles charges d’élevage pour un meilleur confort de l’animal,

- des eaux de première qualité.

Le plus compliqué, reste bien évidemment de trouver du poisson bio (certifié AB) dans le commerce. Le plus simple étant la truite et le saumon que l’on rencontre parfois en grande distribution. Ensuite certains magasins du réseau biocoop peuvent également distribuer ce poisson.  Si quelqu’un a des informations ou veut m’inviter à manger du poisson bio, j’accepte volontiers.

Pour en savoir plus

Sur le saumon bio la ferme de l’Aber wrac’h

Cannes aquaculture

Téléchargez le cahier des charges 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bio Nation 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte