Magazine Société

Un BusWay pour desservir l’aéroport ?

Publié le 24 juin 2008 par Bordeaux7
Selon le maire de Mérignac, le BusWay tel qu’il existe à Nantes pourrait constituer le moyen de transport le plus adéquat pour desservir l’aéroport
Alors que les élus communautaires ont engagé une réflexion autour de la desserte de l’aéroport en transports en commun et sur le matériel roulant qui sera mis en service, le maire de Mérignac accompagné d’élus, de représentants de l’aéroport, de la mission tram et de la direction des déplacements urbains de la Cub s’est rendu à Nantes afin de tirer des enseignements de l’expérience de l’agglomération nantaise en la matière. «Le but de notre visite était également de nourrir la réflexion de la Cub pour imaginer la meilleure desserte possible de l’aéroport», souligne Michel Sainte-Marie. Et pour le maire de Mérignac, il n’y a pas de doute, le BusWay, tel qu’il a été mis en place à Nantes, constitue à n’en pas douter un moyen de transport adéquat et efficace. «Ce système, hybride du tramway et du bus, assure un service rapide et fréquent. En effet, l’absence de feux de circulation et la présence de couloirs dédiés permettent de parcourir les 7 km de la ligne en un temps équivalent à celui que mettrait notre tramway (25 à 30 mn)». Mais plus encore pour Michel Sainte-Marie, l’avantage principal de ce mode de transport réside dans son coût. «Il est au kilomètre, 3 fois inférieur à celui d’un tramway». Une économie permise par une infrastructure beaucoup moins complexe. En effet, le busway ne nécessite pas de rail et pas d’alimentation électrique. Sans compter que «rien n’empêche en fonction de la fréquentation et des besoins de transformer ultérieurement le couloir de bus en une ligne de tramway, le tout sans grands travaux de démolition». Toujours selon l’élu mérignacais, les différents atouts du busWay permettent également d’envisager à moyen terme des prolongements de la ligne A vers Pessac, avec interconnexion avec le réseau TER, et vers le Haillan et St Médard à travers l’Aéroparc. «Grâce à un système de parcs relais, l’aéroport et son pôle d’emploi auraient alors les atouts pour rester compétitifs par rapport aux autres villes européennes».

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine