Magazine Médias

DC Comics et Marvel sont-ils en panne d’inspiration ?

Publié le 01 février 2017 par Efflorescenceculturelle
DC Comics et Marvel sont-ils en panne d’inspiration ?

Les deux principaux éditeurs de comics se disputent le monopole du super-héros. Au sommet de la lutte, DC Comics et Marvel font face à une flopée d'éditeurs indépendants prêts à leur voler la vedette.

En 2017, Superman fête ses 79 ans, Batman ses 78 ans. Mais aucun n'a encore atteint l'âge de la retraite. " En moyenne, les super-héros prennent un an tous les dix ans ", explique Jean-François Dubois, un passionné qui tient le blog Comic Talk. Que leurs personnages vieillissent plus ou moins lentement d'ailleurs, sans faire plus d'efforts, les ventes continuent à s'envoler pour les deux géants du comics. " L'adaptation au cinéma encourage la vente des bandes-dessinées ", explique Yann Graf, éditeur chez Urban Comics, le distributeur français de Marvel.

Surnommés les " Big Two ", Marvel et DC Comics se partagent 80 % du marché du super-héros, talonnés par des éditeurs indépendants Image Comics, Dark Horse, Idw, Avatar, Boom et Valiant. Face à Image Comics, géant des indés, les Big Two sont forcés à innover sur leurs personnages phares. " Marvel joue cette carte dans sa communication, informe Xavier Eutrope, un journaliste spécialisé. Il s'est toujours placé comme un éditeur qui proposait des genres nouveaux. " De l'origine ethnique au costume, les nouveaux super-héros changent de tête.

Des super-héros vus et revus

Chez Marvel, Thor est devenu une femme, Hulk est un jeune américano-coréen, Iron Man est une femme noire, et Captain Marvel s'est transformé en femme musulmane. Ms. Marvel, un autre de leurs personnages s'est changé en pakistanaise et musulmane. En 2015, elle remportait le Fauve d'Or au festival d'Angoulême. De son côté aussi, DC Comics tente l'essai avec une Batwoman juive et lesbienne, un Green Lantern arabo-américain, une Wonderwoman bisexuelle, un Superman chinois ou encore un Spiderman aux origines arabo-hispaniques.

Pour draguer l'audience des comics alternatifs, les Big Two vont recruter partout. Littéralement partout. DC Comics est allé dénicher Gerard Way, leader rock'n'roll du groupe My Chemical Romance, pour le mettre aux commandes de Young Animal, une nouvelle collection pour adultes.

Mais de manière générale, les Big Two prennent moins de risques dans les nouveaux projets d'envergure. " Ils se contentent de surfer sur la vague de succès d'une bande-dessinée pour l'adapter au cinéma ", explique le Commis des comics qui tient une chaîne sur Youtube suivie par plus de 13 000 personnes. Pour Olivier Jalabert, éditeurs chez Glénat Comics, les Big Two arrivent à la fin d'un âge d'or : " DC Comics et Marvel ressassent depuis 75 ans les mêmes histoires... Ça peut donner une impression de déjà-vu ", explique-t-il. Convaincu par les créations originales, il porte à bout de bras le premier tome de la série The Wicked + The Divine, paru en France en octobre, dont l'adaptation télévisée est prévue prochainement.

Ce désintérêt latent pour des super-héros qui ne vieillissent pas explique notamment le succès incontestable de la série originale The Walking Dead, de la bande-dessinée jusqu'à son adaptation télévisée en 2010. Le premier épisode de la saison 7 diffusé l'année dernière en France sur OCS a amené 17 millions de téléspectateurs. Une audience record.

The Walking Dead, le succès inédit

" Aussitôt, on s'est aperçu d'un certain engouement pour les bandes-dessinées ", s'extasie François Capuron, directeur des ventes du groupe Delcourt. Depuis neuf ans cet éditeur voit ses ventes décoller, écoulée en France à moins de quatre millions d'exemplaires. " Chaque année, on vend 50 000 exemplaires du premier tomes. " Dans la librairie spécialisée Central Comics, dans le 12e arrondissement de Paris, l'édition originale s'est vendue 1 250 euros. " Aux États-Unis, les enchères sont montées jusqu'à 10 000 euros ", s'emballe Laurent Nucera, un vendeur de la boutique.

Le parcours de Robert Kirkman, le scénariste de The Walking Dead, fait rêver tout le monde. Au début des années 2000, à la recherche d'un travail alimentaire, il signe chez Image Comics, la première maison d'édition indépendante créée en 1992 aux États-Unis. Avec Cory Walker à la réalisation, Kirkman lance la série Invincible sur 144 numéros pendant 13 ans. La bande-dessinée sera le premier grand succès du scénariste, avec un ultime tome publié cette année. En 2003, avec son ami d'enfance Tony Moore, ils s'attellent à un nouveau projet : The Walking Dead, l'histoire d'un virus qui contamine une population en morts-vivants.

En France, peu de dessinateurs indépendants comme Kirkman ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C'est en revanche le cas d'Elsa Chartier et Pierrick Coliney producteurs de la série The Infinite Loop dont l'intrigue se déroule dans un monde sans émotions. Julien Hugonnard-Bert crayonne pour les Big Two. A l'étranger, il est considéré comme le " French Inker " (" l'encreur français "). Travailler chez les Big Two lui permet de toucher un public plus important, et de se faire un nom. " Ça l'est davantage quand Marvel sort 60 titres par mois ", explique-t-il. Quand il dessine, le temps lui est précieux : " Il me faut en moyenne 6 mois pour dessiner 120 pages. " Lorsqu'il a un peu de répit, il planche sur sa bande-dessinée qu'il garde dans un coin de tête avant de penser l'éditer un jour. " La liberté de mœurs des comics indépendants attire les dessinateurs. Marvel et DC Comics interdisent le nu, pas les indés. "

Mais à quoi The Walking Dead laissera t-il la place ?Habitué à scroller le web et à se nourrir de comics, Alexandre Dupret, avec son blog Good Taste Police, parie sur Saga, une adaptation de Roméo et Juliette dans un monde martien. Publiée en 2013 par Image Comics, elle emboîte le pas aux ventes de la série Batman, et de la Justice League. Après les zombies tueurs, bientôt les martiens lovers ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Efflorescenceculturelle 4741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine