Magazine Autres sports

Classement IFHA des Groupes 1 (2016)

Publié le 04 février 2017 par Altim58
Classement IFHA des Groupes 1 (2016)


Le 24 janvier, la IFHA  a publié son classement des meilleures épreuves de G1 pour 2016. Mais cette année, contrairement à ce qui se faisait auparavant, le classement a été réalisé sans prendre en compte les ratings des deux années précédentes, ce qui n'apparaît pas à première vue comme la meilleure façon de déterminer l'influence, le prestige d'une épreuve. De plus, comme 2016 a été dominé par trois grands champions non européens (Arrogate, California Chrome et Winx), la partie haute du classement est occupée par les épreuves américaines et australiennes où ceux-ci se sont illustrés.


Ainsi désormais l'Arc de Triomphe apparaît avec le même rating qu'une épreuve australienne comme les George Ryder Stakes plutôt située dans le milieu de classement jusqu'à présent, ou met au même niveau les Champion Stakes avec les Pacific Classic Stakes ou encore pire les Norton Stakes devant les International Stakes.
Avec ce nouveau mode de classement, une épreuve avec un champion qui gagne une course en dominant de cinq longueurs 3 chevaux de moyenne envergure rentre dans le Top 10 international.    
Pour l' Arc de Triomphe, quoi qu'il en soit, même avec l'ancien système, il aurait été derrière la Breeders' Cup Classic, mais sans doute moins loin. Pour être devant,  il aurait fallu que Postponed ou Harzand fassent l'arrivée et de toute façon, la quatrième place de Siljan's Saga, pour méritante et sympathique qu'elle soit, a forcément diminuer le rating de l'épreuve.
La France n'a désormais plus que quatre épreuves dans le top 50 (elle en avait six en 2015). L'Angleterre en a onze. Et plus globalement ce système déprécie ponctuellement la valeur des épreuves européennes qui ne sont plus que cinq dans les vingt meilleures, soit moitié moins que l'année précédente. 

On peut lire sur le sujet  sur le dossier très détaillé de Jour de Galop
Dossier dans laquelle on lit des choses quand même surprenantes. Comme cette étude des G1 pour 3 ans, notamment les Derby, où l'auteur s'étonne de leur mauvais positionnement dans le classement et de l'absence du Grand Prix de Paris. Que les grandes épreuves pour 3 ans soient mal classées, c'est intrinsèquement logique puisque les 3 ans ont en général un rating plus faible que les chevaux de 4 ans et + ayant mathématiquement couru moins de G1 . Quand au Grand Prix de Paris, il n'y a jamais figuré. 
Idem pour les comparatifs sur les nations ayant dominé l'année hippique. Comparer les Etats-Unis et l'Australie qui ont trois fois de G1 que l'Angleterre ou la France n'a pas de sens puisque les meilleurs chevaux américains ayant un rating > 115 ont trois plus d'opportunités de faire évaluer leur rating (et parfois dans des épreuves dont le statut de G1 pourrait être contesté, sur le simple constat, comme le souligne fort justement A-L Echevin, que le lasix surévalue artificiellement les performances).

Concernant le programme des Groupes en 2017, aucune épreuve promue en France alors qu'en Angleterre la Goodwood Cup passe G1, le Queen Vase G2 et les Princess Royal Stakes G3. Pire : il y a une menace de rétrogradation sur le Greffuhle...ce qui après le Noailles continuerait à affaiblir notre programme des courses devant préparer aux classiques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines