Magazine Amérique latine

Lac des Condors

Publié le 04 février 2017 par Tidus457 @perou_voyage

La Lac des Condors est un lieu perdu au milieu de la jungle, à 2600m d'altitude. C'est un haut lieu de la culture du peuple Chachapoyas, où se trouvait un village dont il ne reste aujourd'hui que des vestiges. Ce qui fait la renommée de la Laguna se trouve sur l'autre rive, derrière une cascade. Là, se cachent une dizaine de momies dans leurs mausolées. L'ensemble du site archéologique a été découvert en 1997. C'est un des lieux secrets et inaccessible de notre monde.

La Laguna de Los Condores c'est avant tout une aventure à vivre. C'est une balade de trois jours qui passe par la haute montagne à dos de cheval, des landes dignes du seigneur des anneaux, la jungle, celle d'Indiana Jones. C'est accepter de se retrouver à 45 km de toute civilisation moderne, sans réseau téléphonique, au cœur d'une faune et d'une flore incroyable.

Est-ce un lieu touristique?

Le trek de la Laguna de Los Condores nous fait sortir des sentiers battus. Lorsque l'on y va on ne croise personne sauf le gardien du site et unique occupant permanent du refuge, et éventuellement un ou deux paysans allant cultiver une parcelle éloignée. Il se peut également que vous croisiez des pumas, qui seront très vites repérés par les chevaux.

Comment en avais-tu entendu parler?

J'ai entendu parler de ce lieu mythique en discutant avec les habitants de Chachapoyas. Après un mois passé à Chachapoyas, la " Laguna " devenait de plus en plus attrayante pour moi, elle m'obsédait. Il fallait que j'y aille!

Ce trek n'est que très peu proposé par les tours opérateurs de la Plaza des Armas de Chachapoyas et n'occupe que quelques lignes dans les guides de voyage. C'est un secret bien gardé!

Pourquoi avoir choisi ce trek?

Ce qui m'attirait, au-delà de m'immerger encore un peu plus dans la culture Chachapoyas, c'était de vivre cette aventure que très peu de personnes ont eu la chance de vivre. Depuis les années 2000, environ dix touristes par mois au maximum se rendent dans ces lieux.

J'étais très excité par le fait de vivre pendant plus de deux jours avec le strict minimum, sans électricité, sans chauffage, en fournissant les efforts nécessaires pour atteindre ce que j'étais venu chercher, l'isolement et la sensation d'être précisément là où je devais être; en péchant directement dans le lac les truites que notre guide Sinesio nous a fait griller au feu de bois pour le diner, en nous perdant dans la végétation si dense qu'il était nécessaire d'utiliser un coupe-coupe, en mâchant des feuilles de coca pour résister à l'altitude au passage de certains cols, en ramant pour traverser le lac...en appréciant la pluie durant le trajet, autant que le soleil brulant des sommets andins.

J'étais très perplexe quant aux 9 heures à cheval ou en marchant lorsque la boue était trop présente sur le chemin mais finalement, ces quarante-cinq kilomètres sont passés sans que nous nous en rendions compte tellement nous étions imprégnés par la beauté des paysages, la quiétude des lieux, l'isolement...

Une folie raisonnable.

À pied, à cheval, en bateau.

Il n'y a pas vraiment de carte ni de routes balisées pour le se rendre à la Laguna. Parfois il n'y a même pas de chemin mais un col à viser en traversant les grandes prairies andines.

Un guide est nécessaire. Il est impossible et même DANGEREUX de vouloir s'y rendre seul.

Si vous n'avez pas beaucoup de temps, le mieux est de trouver une agence à Chachapoyas ou à Cajamarca qui s'occupera du package transport + hôtel à Leymebemba + guide. Si vous avez du temps le mieux est de se rendre à Leymebamba, de dormir à l'hôtel la PETACA sur la place d'armes, puis de chercher un guide en ville. Attention, il faut prévoir un certain laps de temps (2-3 jours) pour s'assurer de la disponibilité des guides.

Combien coûte le trek du Lac des Condors?

J'ai réalisé le trajet aller-retour avec Sinesio. On m'avait donné son numéro à Chachapoyas. Il nous a fait payer 300 soles par personne pour la location des chevaux, la nourriture pour les 3 jours (ravitaillements, goûters, repas), l'entrée dans la zone protégée, la nuit dans un refuge, la visite des mausolées, la traversée du lac et la partie de pêche en barque, et bien sûr, ce qui est indispensable, ses savoirs en orientation pour nous guider de montagnes en montagnes, trouver le chemin dans la jungle.

Il nous a prêté une paire de bottes en caoutchouc car c'est indispensable. Au retour, il nous a laissé devant le musée où sont conservées les 200 momies trouvées à la Laguna et extraites pour assurer leur préservation.

Ce trek peut être exigeant à cause de l'altitude. Il est surtout exigeant mentalement. Il faut supporter le froid, le manque de confort, les longues heures de cheval, l'humidité, le soleil. Mais les paysages sont à couper le souffle, on oublie vite la douleur.

Le recommanderais-tu à ceux qui vont à Chachapoyas?

Je recommanderais ce trek seulement si le temps passé en Amazonas est supérieur à 2 semaines car il y a tellement d'autres secrets cachés à découvrir également.

Une info complémentaire

Lorsque je me suis rendu dans ce lieu, en juin 2014, le gardien du refuge nous a confié qu'un autre lac perdu dans la jungle avait été découvert non loin de là. D'autres momies attendraient donc d'être découvertes! Mais je me demande si le mieux ne serait pas que personne ne trouve la trace de ces mausolées et que les momies restent figées dans ce no man's land telles qu'elles le sont depuis près de mille ans...

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle de Gwendal Manabre Guides de voyage du Pérou Vous partez à Chachapoyas ? À lire également Vous utilisez Pinterest? Voici l'image à pinner!
Lac des Condors

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tidus457 18029 partages Voir son profil
Voir son blog