Magazine Société

Emmanuelle sous le regard de l'amour

Publié le 05 février 2017 par Fabianus
EMMANUELLE SOUS LE REGARD DE L'AMOUR
Ce 4 février, dans la plus grande simplicité, a été enterrée Emmanuelle Riva, décédée le 27 janvier d’un cancer, à l’âge de 89 ans.

La grande comédienne a été inhumée au cimetière de Charonne (Paris 20°) en nous laissant le souvenir d’une actrice lumineuse, à la voix étrange et modulée, aux gestes simples, minimalistes mais terriblement justes. Emmanuelle c’est d’abord cette actrice inconnue, dénommée « Elle » qui se rend à Hiroshima après le terrible cataclysme nucléaire. Elle vient d’y tourner un film pour la paix. Le film se nomme « Hiroshima mon amour » (1959) et il va lancer Alain Resnais dans l’univers cinématographique. Le scénario de Françoise Sagan et le talent de Resnais feront de cette œuvre une référence absolue. Dans ce film en noir et blanc, tout en contraste, le visage d’Emmanuelle dépeint toutes les émotions de l’existence humaine, dans une blanche sincérité.  Emmanuelle c’est aussi Thérèse Desqueyroux dans le film éponyme de Georges Franju (1962). L’adaptation du roman de François Mauriac lui permet de montrer toutes les facettes de son talent. Pour ce rôle, elle sera consacrée à la Mostra de Venise. Enfin, et surtout, elle est Anne, professeur de musique à la retraite et épouse de Georges (Jean Louis Trintignant) dans le film Amour de Michael Haneke (2012). Elle interprète d’une façon éminemment émouvante une vieille dame qu’un accident vasculaire cérébral va faire glisser dans la lente dégradation physique. Elle brille de sa présence en dépit de la souffrance et de l’hémiplégie. Elle incarne la dignité face à la mort, elle resplendit d’amour au cœur même de sa souffrance. Emmanuelle obtiendra l’oscar de la meilleure actrice pour ce rôle. Une grande dame  nous quitte, à pas feutrés, comme pour s’excuser d’être encore dans la lumière médiatique, aussi tamisée soit-elle. 

Un départ tout en retenue, empreint d'humilité et d'élégance, à l'image de ce que nous retiendrons de cette belle flamme à l'incandescence émotionnelle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine