Magazine Finances

Je vais travailler à temps partiel ! Quelle influence sur ma pension ?

Publié le 06 février 2017 par Questions Capitales

Tous ceux qui “travaillent” ne travaillent pas nécessairement à temps plein. Une part importante de la population active travaille à temps partiel. Le travail à temps partiel peut être un choix, cela peut également être une façon d’échapper au chômage. Quelle influence le travail à temps partiel a-t-il sur la pension ?  

Influence sur la pension légale 

Celui ou celle qui commence à travailler à temps partiel pour échapper au chômage, ne subira bien entendu aucune influence négative sur sa pension. Il ne faut bien sûr pas oublier d’introduire une demande pour obtenir le statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits.  Quelqu’un qui travaille à temps plein et qui souhaite – pour une raison ou une autre – alléger son horaire, devra tout d’abord essayer d’obtenir un crédit-temps (dans le privé), une interruption de carrière (dans le service public) ou un congé thématique (tous secteurs). Dans la plupart des cas, le travail à temps partiel est entièrement assimilé pour la pension.  Ceux qui n’entrent pas en ligne de compte pour ce système, n’obtiendront cependant jamais une pension aussi élevée que ceux qui travaillent à temps plein.

L’horaire à temps plein reste la référence, même pour les personnes qui travaillent à temps partiel. Le plafond salarial est limité en fonction de l’intensité du travail : les heures prestées sont transposées en journées à temps plein. Les heures prestées sont par conséquent comparées avec le nombre d’heures nécessaires pour un horaire à temps plein.

… et sur l’âge de la retraite

Attention : le travail à temps partiel n’a pas seulement une influence sur le montant de la pension. Pour celui ou celle qui souhaite prendre sa retraite anticipativement, le travail à temps partiel a également une influence sur l’âge de la retraite. Une “année” ne compte pour la carrière qu’à partir d’un tiers d’un horaire complet (c.-à-d. 104 jours à temps plein ou 4 mois complets, pour les fonctionnaires). Pour les indépendants, ceci dépendra du nombre de trimestres pour lesquels il y a eu le paiement des cotisations sociales. Une année ne comptera que s’il y a eu paiement des cotisations sociales pour au moins deux trimestres.

Influence sur la pension complémentaire

Pour celui qui travaille à temps partiel, les versements à l’assurance groupe sont réduites proportionnellement. Si l’on réduit son activité d’un cinquième, il n’y aura que le paiement des quatre cinquièmes des primes de l’assurance groupe. Ceci est aussi bien le cas pour les plans avec des contributions définies que pour les plans avec des prestations définies. Le travailleur à temps partiel touchera donc un capital moins élevé au moment de la pension.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Questions Capitales 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine