Magazine Finances

N26 : et maintenant, le crédit !

Publié le 06 février 2017 par Patriceb @cestpasmonidee
N26 Décidément, pas de répit pour N26 ! Elle poursuit son développement à marche forcée, associant expansion géographique (dont les hoquets initiaux semblent se dissiper) et enrichissement de son catalogue. Depuis ce matin, les clients allemands de la néo-banque européenne ont ainsi accès [PDF] à une offre de crédit à la consommation.
Avec cette nouveauté, N26 met plus que jamais l'accent sur la simplicité, la transparence et l'instantanéité. Naturellement, le processus de souscription se déroule entièrement dans l'application mobile de la startup. Le client commence par spécifier le montant du prêt désiré, entre 1 000 et 25 000 euros et remplir un questionnaire relativement classique sur sa situation personnelle et financière. En quelques instants, sa demande est qualifiée – à travers un service de scoring classique et une analyse spécifique de son profil et de son historique – et il reçoit une série de propositions.
Chacune de celles-ci, correspondant à une durée différente (jusqu'à 60 mois, pour un taux d'intérêt compris entre 2,99 et 8%, à l'heure actuelle), est décrite avec précision, notamment en termes de coûts réels. Une fois que l'utilisateur a fait son choix, il ne lui reste qu'à signer son contrat par voie électronique (en passant, notamment, par une étape de vérification d'identité par visioconférence, toujours sur le téléphone). Dans l'heure qui suit, les fonds sont déposés sur son compte, prêts à être dépensés !
N26 Credit
Autre « tradition » respectée par N26 avec cet ajout, le crédit à la consommation constitue une brique supplémentaire dans sa stratégie de plate-forme d'agrégation de services. En effet, s'il faut en croire un article de TechCrunch, les offres de crédit proposées par la jeune pousse peuvent être les siennes propres (grâce à sa licence bancaire) ou émaner de différents établissements partenaires, sans que cette origine ne fasse aucune différence pour le client, le processus étant strictement le même dans tous les cas.
L'avantage, autant pour la néo-banque que pour le consommateur, est de disposer de la sorte d'une plus grande diversité de produits, permettant de satisfaire les besoins les plus variés avec le maximum de pertinence, tout en bénéficiant d'un processus de souscription unique et optimisé. Les fournisseurs tiers impliqués y trouvent, quant à eux, l'opportunité d'accéder à une clientèle additionnelle, en profitant directement de l'expérience utilisateur esceptionnelle de N26 pour la commercialisation de leurs solutions.
Aussi présomptueuse qu'elle ait paru il y a quelques mois, N26 continue à tenir sa promesse de déployer de nouveaux services et enrichir sa plate-forme à un rythme élevé. Il s'agit là d'un effet secondaire de son modèle d'intégration, laissant toute latitude de concentrer les efforts et les ressources sur la qualité du parcours client et de la cohérence de l'offre, qui représente aujourd'hui l'essence de la différenciation concurrentielle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine