Magazine France

Crit'air, pour que ça se vende mieux

Publié le 07 février 2017 par Gauchiste

Il semblerait que ma voiture pollue. Diantre. J'admets que c'est relativement crédible, compte tenu qu'elle est assez vieille.

Pour favoriser le développement des véhicules les moins polluants, Ségo nous a inventé une petite pastille à coller sur les voitures. Les plus polluantes auront la pastille 6 (celle qu'on n'achète même pas, parce qu'elle ne donne droit à rien), les moins polluantes auront la pastille 1, avec une mention spéciale zéro pour tout ce qui est électrique ou hydrogène.

Qu'est-ce que la pollution ? C'est d'une part le CO2 généré, responsable du réchauffement climatique. Et c'est aussi la production de substances toxiques pour l'homme : microparticules, monoxyde de carbone, NOx, métaux lourds, etc.

Il est bon de savoir que les micro-particlues (responsables de 50 000 morts par an, en hausse) et les NOx sont essentiellement produits par véhicules diesel. Même une voiture essence de 1991 comme la mienne n'en produit pratiquement pas. En fait, les NOx et les microparticules font partie des déchets inévitables des moteurs diesels, quoiqu'on fasse. On peut tenter d'améliorer le rendement des moteurs, mais on a toujours ce déchet sur les diesels. Au mieux, on peut les stocker (avec un pot qu'il faudrait changer tous les ans) ou choisir plutôt le NOx ou les microparticules, mais c'est tout.

Cette vignette fait une comparaison entre ma voiture à essence qui consomme 5 litres au 100km, que l'on considère comme éminemment pire qu'un diesel 4x4 qui pèse presque le triple (2,5 Tonnes) et a une vignette « 2 » là où moi, j'ai un « 6 ». Même aujourd'hui avec des calculs trafiqués d'émission, même quand on atteindra un rendement de 30% sur les nouveaux véhicules (impossible), le compte n'y sera pas. Le 4x4 polluera plus que la voiture que j'entretiens : CO2, NOx et micro-particlues. C'est mathématique.

Et encore, je n'inclus même pas le bilan écologique global d'une voiture dont l'énergie grise est à son avantage, seulement ce qui sort du pot.

Si la pollution était vraiment le problème, on aurait pu taxer les voitures en fonction de leur poids à vide, ajouter un test de pollution spécifique lors du contrôle technique, ou simplement interdire les voitures en ville... mais non. Cette vignette est une subvention à la production de nouvelles voitures, dont la fabrication elle-même est responsable d'une quantité importante de polluants.

Intégrer l'énergie grise à leurs calculs, franchement, il serait temps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gauchiste 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines