Magazine Santé

DÉPRESSION : C'est parfois une opportunité de lâcher prise – Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry

Publié le 12 février 2017 par Santelog @santelog

DÉPRESSION : C'est parfois une opportunité de lâcher prise – Journal of Behavior Therapy and Experimental PsychiatryIl serait un peu rapide de dire que la dépression " n'a pas que des mauvais côtés " , cependant, comme toute épreuve de la vie, c'est aussi l'opportunité de réfléchir et de se reconstruire. Avec une particularité documentée par cette étude de l'Université d'Iéna (Allemagne), la dépression peut aider à lâcher prise - " let it go " titrent les auteurs-, à mieux composer avec la vie en abandonnant parfois plus facilement des objectifs inaccessibles. Des conclusions présentées dans le Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry qui rappellent que parfois trop d'obstination mène à la déception puis à la dépression.

" Si au début vous n'y arrivez pas, essayez à nouveau et accrochez-vous ! " , c'est le conseil universel, cité par l'auteur, le professeur Klaus Rothermund, et que nous avons tous reçu dès l'enfance : faire montre de persévérance et de motivation pour atteindre les buts que nous nous sommes fixés. Cependant s'accrocher désespérément à des objectifs inaccessibles est lié à l'apparition de la dépression. Et la dépression, souligne cette étude, peut créer l'occasion, pour les patients de renoncer à un plan de vie trop ambitieux, inatteignable. " Certaines personnes développent la dépression à la suite d'efforts " futiles " qui nous enferment dans une impasse psychologique " . Cependant la dépression a un autre effet, plus d'efficacité à abandonner ensuite ces objectifs inaccessibles.

L'équipe de psychologues a invité 40 patients atteints de dépression vs témoins sains à effectuer une tâche simple consistant à résoudre les anagrammes ou des mots dans lesquels les lettres sont dans un ordre erroné. Les participants devaient résoudre autant d'anagrammes que possible dans un temps donné. Les participants ignoraient que certaines anagrammes étaient insolubles, tels des objectifs inaccessibles, à abandonner dès que possible pour utiliser son temps de manière efficace. L'expérience montre que les patients souffrant de dépression passent moins de temps au total sur les anagrammes insolubles que le groupe témoin, alors que le temps passé sur les anagrammes à solution ne diffère pas entre les 2 groupes.

Apprendre à lâcher prise : Certes ce test repose sur un type très simple de tâche, éloigné des grands défis de la vie, cependant les psychologues y voient des indications importantes pour modifier et positiver notre vision de la dépression : C'est cette plus grande capacité à abandonner des objectifs irréalisable, une nouvelle capacité exploitable dans les thérapies : commencer par identifier ces objectifs inaccessibles et qui non atteints nous rendent malheureux et apprendre peu à peu à s'en désengager.

une étude donc " positive " qui appelle à cesser de considérer la dépression simplement comme un fardeau psychologique, mais aussi comme une opportunité de développement personnel : l'idée est que celui qui abandonne, gagne aussi, " car la capacité à se désengager " , selon ces psychologues, représente une importante fonction d'adaptation post-dépression. En synthèse, lorsque l'écart entre mon objectif personnel et mes possibilités actuelles est trop important, il est préférable de se refixer un objectif plus réaliste. La dépression, une occasion d'adaptation : Et la dépression est l'occasion de faire ce travail sur soi.

Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry Feb, 2017 DOI: 10.1016/j.btep.2016.10.003 Let it go: Depression facilitates disengagement from unattainable goals

DÉPRESSION : C'est parfois une opportunité de lâcher prise – Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry
Plus de 100 études sur la Dépression


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine