Magazine Juridique

Travailler en Angleterre : une opportunité aux multiples bénéfices

Publié le 12 février 2017 par Lemaure
Travailler en Angleterre : une opportunité aux multiples bénéficesTravailler en outre-Manche dans un poste qui vous convient et lorsqu’il n’y a pas d’obligation de visa ou de permis de travail est à votre portée.
Pour rejoindre l’Angleterre lorsque vous êtes citoyen de la suisse ou d’un état faisant partie de l’Espace économique européen (EEE), il suffirait de présenter une carte d’identité de votre pays ou un passeport. Vous pouvez vous installer avec les membres de votre famille et travailler en Angleterre, sans avoir besoin de visa. Dans le cas où l’un des membres de votre famille n’est pas  ressortissants de l’EEE, vous devrez lui réaliser une demande de visa ou de permis auprès des autorités britanniques.
Tout d’abord, rechercher un emploi
Vous disposez de plusieurs formes pour décrocher votre premier emploi : candidatures spontanées, annuaires Web, cabinets de recrutement ou job centers. Cela dit, en Angleterre, le meilleur support pour trouver l’emploi convenable reste de loin la presse gratuite. Du simple employé au cadre, elle vous liste énormément d’offres classifiées par secteur d’activité, voire par quartier. Pour le cas des Français, Belges et Suisses, aucun permis de travail n’est nécessaire pour pouvoir travailler en Angleterre. Libre à eux d’exercer en tant que salarié ou indépendant, créateur d’entreprise ou gérant.
Carte de séjour anglaise pour les étrangers
Les citoyens des états adhérents à l’EEE n’ont pas besoin de carte de séjour pour pouvoir travailler en Angleterre. Cependant, votre conjoint ou vos enfants ne sont pas ressortissants d’un pays de l’EEE alors que vous l’êtes vous-même, vous devrez leur faire une demande une carte de séjour. Les ressortissants des états nouveaux adhérents à l’Union européenne ne pourront demander une carte de séjour pour les membres de leur famille qu’après avoir travaillé, un an au minimum, en Angleterre.
Se loger
Il reste plutôt compliqué, pour un travailleur expatrié, d’obtenir un logement dans toutes les grandes villes d’Angleterre. Trouver un appartement ou une maison dans Le Nord et dans la région galloise, sera plus aisé. Il est plus qu’utile de passer une annonce dans les annuaires immobiliers ou de faire appel aux conseils et services d’une agence immobilière ou d’une société de relocation. À court terme, être colocataire s’avère un bon plan. Si vous envisagez de travailler en Angleterre pour le long terme, l’achat d’un logement se révèle une opération intéressante.
Déposer une demande de location
Une demande de location de votre logement s’impose. Il suffirait de présenter à l’agence immobilière, une pièce d’identité ou un passeport pour les étrangers. Aucune assurance ne vous sera demandée en tant que locataire, contrairement à la France, l’assurance responsabilité civile n’est pas obligatoire. Par ailleurs, une enquête menée par une agence spécialisée décidera de votre capacité à payer les dettes. Dans un délai d’environs une semaine, un protocole vous sera adressé, que vous devez, à votre tour, faire remplir par votre employeur. Il est question du montant de votre salaire.
Un échange de permis est obligatoire
Si vous décidez d’aller travailler en Angleterre, l’échange du permis de conduire est une obligation, après un certain temps de résidence. Les Français devront échanger leur permis de conduire avant 3 ans de résidence. Les ressortissants Suisses, par exemple, effectueront cette démarche dans l’année qui suit leur installation en Angleterre.Overblog

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lemaure 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine