Magazine Société

Du scandale comme test d'optimisme

Publié le 13 février 2017 par Christophefaurie
M.Macron, homme à abattre, pour les prochaines élections ? Va-t-il être victime d'un scandale ? 
Le scandale a du bon ! Il permet de voir ce qui se cache derrière une apparence. Quelqu'un comme M.Sarkozy a subi du Fillon puissance 13 sans en être affecté. Il répond à l'attaque, par une attaque plus violente, façon "crocs de boucher". Idem pour MM.Le Pen, Trump ou Clinton.  Mais chacun a un registre qui lui est propre. Il correspond à l'homme. 
C'est que le psychologue Martin Seligman appellerait un "test d'optimisme". Le scandale permet de savoir ce qu'un homme fait face au pépin. L'optimiste est stimulé, ses forces sont décuplées ! Martin Seligman a même établi une corrélation entre optimisme et succès, dans tous les domaines qu'il a étudiés : de la vente d'assurances, à l'éducation, en passant par les jeux olympiques. Toutes les professions à risque, pilotes d'essais, pompiers, PDG, sont optimistes !
(Quant à M.Fillon, le test semble le montrer un tantinet dépressif. Il ne ferait pas un bon vendeur d'assurances.)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine