Magazine

Annick du Roscoät vs Nadine Morano

Publié le 24 juin 2008 par Micheljanva

" Feu le Conseil constitutionnel | Accueil | Coco acquitté "

24 juin 2008

Annick du Roscoät vs Nadine Morano

La présidente du CNI regrette la nomination de cette pro-gay au secrétariat d'Etat à la famille :

" Nadine Morano n'a pas sa place au secrétariat d'Etat à la Famille ! Je peux d'autant plus émettre ce jugement que c'est moi qui, le 4 mars, ai demandé à Nicolas Sarkozy de créer un ministère de la Famille ! Mais le 19 mars, il y a nommé cette femme, qui en incarne la destruction ! Confier la politique familiale de la France à celle qui prône la valorisation du couple homosexuel me navre. Son seul but est de dépasser la gauche dans sa volonté de détruire toutes les valeurs traditionnelles. Pour autant, je suis prête à discuter avec Nadine Morano. Raymond Soubie, le conseiller spécial du chef de l'Etat, m'a proposé de la rencontrer. Mais le rendez-vous a déjà été reporté deux fois par Mme Morano. Le prochain est fixé à septembre... [...]

Pour elle,la famille est une notion ringarde, qu'il faut adapter à toutes les dérives gauchisantes. Pour moi, la famille française, c'est la construction d'une femme et d'un homme, libres de concevoir ou d'adopter et d'élever des enfants. L'homosexualité ne concerne qu'une minorité de gens qui n'ont pas à imposer leurs orientations à l'ensemble de la société. Il ne faut pas légiférer sur des préférences sexuelles. [...]

Et avant son arrivée au gouvernement, Nadine Morano s'est prononcée en faveur du droit à l'adoption pour les homosexuels ! Au CNI, nous sommes contre " le droit à l'enfant " et pour " les droits de l'enfant " ! On doit interdire ce genre d'expériences sociologiques qui mettent en jeu la vie des plus petits. D'autant que les orphelins que l'on pourrait confier à ces couples sont particulièrement fragiles. En cas d'échec, ces gosses n'auraient aucune solution de repli, aucune famille où aller. On ne joue pas avec les enfants ! [...] Je propose un contrôle très strict des adoptions par des célibataires : un enfant doit avoir un père et une mère. Là encore, ce peut être un moyen pour les homosexuels d'adopter un enfant. Si la législation est ferme sur ce sujet, il ne restera aux homosexuels que la solution de se pincer le nez, de fermer les lumières et de faire des enfants en recourant à la procédure normale..."

Michel Janva ( extrait d'un entretien à paraître dans Minute daté de mercredi)

Posté le 24 juin 2008 à 20h39 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay

Commentaires

Le sens politique aigu du CNI est encore une fois mis à l'honneur. Car une fois de plus le CNI découvre qu'il a été cocufié par l'UMP (avant c'était le RPR). Evidemment, fidèle à ses vieux démons, le CNI avait voté à plus de 57% pour soutenir Sarkozy à l'élection présidentielle. La situation ne serait pas si grave que l'on aurait presque envie de dire: quand est-ce que vous réfléchirez et que vous arêterez de soutenir la droite courbe?

Rédigé par : Tartanpion | 24 juin 2008 21:38:57



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte