Magazine Culture

Bones épisodes 1.10/1.11/1.12

Publié le 24 juin 2008 par Red

bones_1 bones_2 bones_3

1.10
Un épisode qu'on peut classer dans les plus faibles de cette première saison de Bones. L'enquête de l'épisode, tournant autour d'une femme qui a subi plusieurs opérations chirurgicales n'était pas des plus intéressantes et le côté moralisateur qu'apporte souvent la série n'est pas très indispensable et plombe assez l'écriture. On se retrouve finalement à subir un peu l'épisode puisqu'on n'y trouve rien de très captivant et le traitement des intrigues reste assez superficiel (voire inintéressant pour ce qui concerne Goodman/Hodgins). Allez, l'épisode suivant lance la série sur une lignée de très bons épisodes.

1.11
Je ne sais pas si c'est parce que j'ai repris la série à cet épisode-ci, mais j'ai trouvé ce 11ème épisode plutôt bon dans l'ensemble: à la fois bien écrit, un poil alambiqué mais prenant. Bones me séduit plus au niveau des enquêtes lorsqu'elle n'essaie pas de chercher trop loin dans la cause de mort. À force de vouloir compliquer ou rendre les enquêtes plus uniques, la série se retrouve face à des maladresses, on l'a vu dans des épisodes comme les 104, 108 voire le 110. Bones et Booth doivent donc enquêter sur le corps d'une femme trouvé dans une voiture incendiée et découvrent également ce qui est arrivé à l'enfant, assis derrière dans la voiture. L'épisode en lui-même est bien construit, on sent une cohésion entre les différents éléments qui le constituent. Le prochain épisode arrivera néanmoins à faire encore mieux.

1.12
Peut-être du même niveau que le 108, ce 12ème épisode fait partie des plus réussis de la première saison. Déjà parce que l'idée derrière l'intrigue principale est à la fois originale sans être trop maniérée. Une enquête (autour d'un ado décédé, ex-membre d'un groupe de jeunes qui se créaient une vie virtuelle) très intéressante, des séquences captivantes, un background non familier et des personnages secondaires intéressants. Voilà un genre d'épisode de Bones que j'aimerais revoir puisque la série arrive à surprendre malgré le côté routinier de son schéma. Contrairement au 110, la série arrive à rester dans l'écriture juste et pas trop poussive, essayant de ne pas trop s'appuyer sur l'aspect conservateur des personnages.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog