Magazine Sport

Présentation des Demi-Finales

Publié le 24 juin 2008 par Marbor

Allemagne-Turquie: Une affiche desequilibree sur le papier

La premiere demi-finale se disputera le Mercredi 25 Juin a 20h45 au Parc Saint Jacques a Bale (Suisse) et opposera Allemands et Turcs.

L'Allemagne apparait logiquement favorite dans cette confrontation. En effet, les hommes de Joachim Low semblent disposer de plus d'atouts que leurs homologues Turcs.

Bastian Schweinsteiger et Lucas Podolski, pourtant muet toute la saison au Bayern de Munich, sont en pleine possession de leurs moyens depuis le debut de l'Euro et se sont reveles decisifs a plusieurs reprises. Le changement tactique effectue par Low en quart contre le Portugal, avec un passage au 4-2-3-1, a contribue a ameliorer leurs rendements offensifs.

Le retour de Frings au milieu de terrain, suspendu contre le Portugal, devrait permettre aux Allemands d'etre souverains dans ce secteur du jeu, secteur clef de nombreux matchs.

En face, la Turquie se presente bien amoindrie. En effet, le groupe turc est decime a la fois par les suspensions (Volkan, Emre Asik, Tuncay, Arda) et par les blessures (Servet, Emre Gungor, Nihat). L'equipe de Fatih Terim se presentera donc face aux Allemands avec un secteur defensif totalement remodele mais aussi et surtout sans la force de penetration et de percussion de Tuncay, suspendu. Aussi, lesTurcs disposeront d'un jour de moins de recuperation que les Allemands, avec en plus une prolongationdisputee en Quarts de Finale face a la Croatie. De plus, Fatih Terim ne disposera pour cette Demi-Finale que de quatorze joueurs.Il a donc evoque l'hypothese invraisembable de faire rentrer en fin de match le troisieme gardien a un poste de joueur de champ..

Tout ces faits font que l'Allemagne apparait comme l'archi-favorite de cette confrontation. Cependant les Allemands presentent certaines faiblesses defensives ( en defense centrale notamment) et seront tres certainementdependants de la forme de leur stratege au milieu de terrain Michael Ballack. Ajoutons a cela la chance inouie qui semble accompagner la selectionTurque depuis le debut de l'Euro et on pourrait presque legitimement accorder une petite chance a!

Russie-Espagne: Un air de deja vu..

Cette seconde demi-finale se deroulera le Jeudi 26 Juin a 20h45 au Stade Ernst-Happel a Vienne (Autriche) et opposera donc Russes et Espagnols.

Apres leur eclatante victoire face a ces memes Russes 4-1 en phase de poules, les Espagnols aborderont certainement cette nouvelle confrontation dans la peau des favoris logiques. Cependant, le contexte est bien different (match a elimination directe) mais surtout, leurs adversaires nous ont montre un tout autre visage apres cette defaite inaugurale.

En effet, les Russes se sont par la suite imposes face a la Grece et la Suede pour finalement terminer deuxieme de leur groupe, derriere l'Espagne. Mais surtout, les hommes de Guus Hiddink ont fait tres forte impression, en Quarts de Finale, en venant a bout des Neerlandais, pourtant designes comme favoris, au terme d'une prolongation palpitante.

Les Russes ont montre une force collective et un talent individuel incroyable et etonnant. La perle Arshavin, qui avait manque le premier match face a l'Espagne, a ete resplendissante, inscrivant un but et adressant une passe decisive. Aussi, l'attaquant de point Pavlioutchenko a ete eblouissant et a mis a mal durant toute la rencontre la defense hollandaise. D'autres joueurs, comme Zhirkov ou Kolodine, ont aussi ete a leur avantage.

Contre l'Espagne, les Russes devront se passer des services de ce meme Kolodine, suspendu. Mais n'en doutons pas, Hiddink saura s'adapter a cette situation, en grand entraineur, et plus specifiquement selectionneur, qu'il est.

En face, l'Espagne se presentera au grand complet, aucun joueur important du systeme de jeu en 4-13-2 mis en place par Arragones ne manquant a l'appel.

L'Espagne semble, apres sa victoire aux tirs au but en quarts de finale face a l'Italie, avoir vaincu ses vieux demons et enfin rompu avec la malediction des phases finales qui la poursuivait depuis une bonne trentaine d'annees.

Cependant, contre l'Italie, on n'a pas retrouve le meme jeu offensif flamboyant et rapide des matchs de poules. Fernando Torres et David Villa se sont montres discrets et meme parfois eteints face a la bonne defense italienne, tres compact. Les Espagnols se sont contentes de faire circuler le ballon et d'attendre l'eventuelle breche dans la defense adverse.

Contre la Russie, les Espagnols se devront d'etre efficace a la recuperation du ballon, sous peine de se voir archi-domine par des russes tres joueurs et entreprenants.

La clef de cette seconde demi-finale sera tres certainement la capacite des Russes a developper la meme qualite de jeu et solidite defensive que celle qu'ils ont deploye en Quarts de Finale. Aussi, les Russes devront se montrer realistes et ne pas gacher les occasions eventuelles qu'ils sauront se procurer.

L'Espagne pourra s'appuyer sur son gardien, Iker Casillas, eblouissant face a l'Italie, pour faire face aux assauts d'Arshavin ou Pavlioutchenko. Mais surtout, elle dispose elle aussi de joyaux capables de faire la difference a tout moment dans un match. Ils s'appellent Villa, Torres, Xavi, Iniesta, Silva,...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marbor 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine