Magazine Finances

Crealogix présente le PFM en réalité virtuelle

Publié le 26 février 2017 par Patriceb @cestpasmonidee
Crealogix En attendant la démocratisation promise par les analystes dans les quelques années à venir, la réalité virtuelle s'impose peu à peu comme un média à prendre en compte. À l'occasion de la conférence FinovateEurope 2017, l'éditeur suisse Crealogix présentait une des premières solutions dédiées de gestion de finances personnelles.
S'inspirant des jeux qui constituent aujourd'hui la majorité des applications développées pour la réalité virtuelle, « The ARCs » tente de mettre à profit l'expérience immersive de cette technologie pour permettre au consommateur de concilier une indispensable approche cartésienne de l'argent avec une perspective plus émotionnelle et créative, destinée à la fois à stimuler son engagement avec un sujet rébarbatif par essence et à accompagner une tendance naturelle à l'irrationnel face aux questions financières.
En pratique, la démonstration de Crealogix reprend d'abord l'essentiel des thèmes traditionnels du PFM, entre catégorisation automatique des opérations et suivi du budget au fil du temps. Déjà à ce stade, l'exploitation de l'« espace » offert par l'environnement virtuel montre ses bénéfices : l'utilisateur peut véritablement « embrasser » l'ensemble de ses finances personnelles en une vue unique et tous les éléments s'agencent et s'organisent les uns par rapport aux autres, de manière dynamique et intuitive.
Crealogix The ARCs
La présentation extrêmement graphique (les chiffres ne sont accessibles que sur demande) permet d'enrichir l'information délivrée. Le logiciel introduit ainsi une dimension prédictive omniprésente, quasiment inimaginable dans une application mobile classique : non seulement le suivi du budget propose-t-il un vision globale de la situation sur les 3 prochains mois, mais une projection des dépenses individuelles est-elle également intégrée, procurant de la sorte à l'utilisateur un contrôle plus fin sur l'avenir.
Dans un registre plus original, le concept est poussé un cran plus loin avec un mécanisme de scénarios hypothétiques. Celui-ci propose de choisir un projet parmi une liste prédéfinie (préparer un grand voyage, devenir parent, acheter une voiture…), son impact sur le budget existant étant alors immédiatement reflété, de manière à faciliter la prise de décision. Le système est même capable de proposer spontanément un investissement adapté aux préférences de la personne (dans un fonds « vert », dans la démonstration) dès que les disponibilités sur le compte courant semblent suffisantes.
Comme le souligne Crealogix, la réalité virtuelle n'a pas vocation à prendre la place des services en ligne ou des applications mobiles. Cependant, les nouvelles possibilités qu'elle offre devraient inciter les banques à explorer son potentiel. Après tout, le PFM a jusqu'à maintenant vu son adoption limitée (au moins sur le long terme) et il reste donc à trouver les solutions qui le rendront réellement indispensable aux consommateurs. En la matière, « The ARCs » est un premier essai, il n'est pas la fin de l'histoire…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine