Magazine Auto/moto

Toyota Yaris WRC 2018

Publié le 27 février 2017 par Critiqueauto
Toyota Yaris WRC 2018L'actuelle Toyota Yaris telle qu'on la connait n'a rien d'une voiture sportive. Certes, il y a eu les versions RS qui étaient dotées d'un kit carrosserie, mais il n'y a pas de quoi parler de performances à priori. Or, c'est une catégorie de voiture qui est très appréciée des jeunes adeptes de modifications justement parce que les voitures qui la compose sont très abordables et ça, plusieurs constructeurs l'on comprit depuis un bon moment déjà. Chez Ford, on vous propose une version à la sauce piquante de la Fiesta qui affiche une puissance de 197 chevaux et il en va de même chez Fiat avec la 500 Abarth avec ses 160 chevaux.

Toyota a finalement décidé d'exploiter le filon et nous proposera, au Salon de l'automobile de Genève, une toute nouvelle Toyota Yaris dont les performances et le style crieront haut et fort qu'il s'agit d'une voiture sportive. Toyota nous promet d'ailleurs une puissance de 210 chevaux, ce qui peut paraître assez banale lorsqu'on sait qu'une Dodge Grand Caravan fait 280 chevaux, mais je peux vous assuré que dans une voiture aussi petite et légère que la Yaris, c'est tout comme si la Grand Caravan faisait plus de 450 chevaux. Celle nouvelle Yaris, dont l'appellation sera Yaris WRC (World Rallye Champion) tire son inspiration, comme vous avez probablement déjà constaté, des courses de rallye automobile.

Toyota Yaris WRC 2018 1.8 litre et 210 chevaux!

Ce n'est un secret pour personne, pour arriver à extirper 210 chevaux d'une cylindrée aussi modeste que 1.8 litre, il faut du soutien et c'est pour cette raison que le constructeur japonais a choisie la turbocompression, la forme la plus courante de suralimentation dans cette catégorie de voiture. Même si Toyota ne donne aucun chiffre pour l'instant, il y a tout lieu de croire que ce petit missile sera capable de boucler le 0-100 en moins de 7 secondes en plus d'atteindre une vitesse de pointe de 220 km/h.

Cette nouvelle Yaris WRC me plait beaucoup, Sa nouvelle face avant inspiré de la nouvelle Camry accompagné de ses immenses phares et de ses ouvertures latérale donne l'impression que la voiture sera très agressive. La Yaris WRX 2018 nous propose également de superbes jantes ainsi qu'un aileron arrière. Du moins, c'est ce qu'on sait pour l'instant avec les quelques photos qui nous ont été fournies par le constructeur japonais. Les jantes, l'aileron et les miroirs seront vraisemblablement noirs. La Yaris WRC 2018 nous a été présentée en photo d'une couleur blanche avec des décalques rouge et noir. Néanmoins, le détail qui me plait le plus de cette nouvelle petite sportive, c'est le pot d'échappement central.

Toyota Yaris WRC 2018

En ce qui concerne l'intérieur de la Toyota Yaris WRC 2018, on n'en sait pour l'instant rien puisqu'aucune photo n'a coulé pour le moment. En revanche, j'ai du mal à voir comment les intérieurs de la marque auront réussi à rendre l'habitacle banal de la Yaris aussi flamboyant que celui d'une Fiesta ST. C'est ce que nous verrons bientôt.

Une rivale de choix

Ce n'est pas pour rien que Toyota a décidé de se lancer dans le segment des sous-compactes sportives, car c'est une catégorie de voiture dont la popularité ne cesse d'augmenter. Pour l'instant, celle qui domine le bal, la reine de toute, c'est la Ford Fiesta ST. Cette dernière est équipée d'un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 1.6 litre développant 197 chevaux et 202 livres-pied de couple. Ce dernier lui permet de boucler le 0-100 en moins de 6.9 secondes en plus d'atteindre une vitesse de pointe de 220 km/h. C'est très rapide pour une voiture de son créneau. La Ford Fiesta n'est disponible qu'en version à traction avant et avec une boîte manuelle à 6 vitesses. C'est d'ailleurs là l'un des plus grands reproches qu'on puisse lui faire puisque sa conduite est parfaite exécrable, voire même dangereuse. Si jamais vous mettez les mains derrière le volant d'une Ford Fiesta ST, vous constaterez que l'effet de couple es2t monstrueux. Néanmoins, c'est aussi ce qui rend cette petite voiture aussi plaisante à conduire. J'espère seulement que Toyota sera capable de faire encore mieux.

Toyota et la performance

Certes, lorsqu'on observe la gamme actuelle de Toyota qui est dominée par une véritable fanfare de voiture hybride comme la Camry, le Rav4 et la Prius, il est difficile de s'imaginer que c'est pourtant ce même constructeur qui a donné naissance à une voiture légendaire encore aujourd'hui reconnue comme l'un des bolides les plus performants sur le marché, la Supra. Et il y en a eu beaucoup d'autres comme la Corolla AE86, la Celica et la Soarer. Mais toutes ses voitures avaient fini par disparaître avec le temps. Le fait que Toyota nous serve donc une sportive à la sauce 100% Toyota et non un mélange entre une Subaru et une Toyota est assez encourageant. Il y a même lieu de croire que le constructeur japonais ira encore plus loin et nous proposera une version sportive de la nouvelle Corolla et peut-être même de la nouvelle Camry, ce qui ne ferait certainement pas de tord à la réputation de la marque en générale en matière de sportivité.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines