Magazine Livres

"La salamandre et les deux cavalières" d'Émile Turbet

Par Lesalondeslettres @Salon_Lettres

La douce Haremburgis et sa dame de compagnie Dame Lambert écument les routes à la recherche du bel Enguerrand, enlevé par des brigands. Au fil de leur périple, elles rencontrent une vieille femme, un aveugle, un noble, une petite fille et bien d'autres personnages. Chacun narre une fable, une histoire, ou un conte, qui sème des indices afin de retrouver Enguerrand. Haremburgis et Dame Lambert parviendront-elles à le rattraper ? Ont-elles eu raison de se lancer dans cette quête ?

Cette lecture m'a été proposé par les éditions Librinova. C'est bien le côté moyenâgeux qui m'a interpellé. Je ne lis que rarement des histoires se passant à cette époque et j'avais bien envie de m'y plonger à nouveau...

Haremburgis et sa dame de compagnie Dame Lambert partent à la recherche de l'amoureux de Haremburgis, Enguerrand. Rien que les prénoms nous invitent à changer d'époque. Mais contrairement aux apparences, ce livre n'est pas (qu')une histoire d'amour. J'apprécie le fait que l'auteur ne soit pas tomber dans le cliché du chevalier servant volant au secours de sa dame. Dans cette histoire, ce sont deux femmes qui partent à la quête de quelqu'un. Je n'ai juste pas apprécié le "régime" que fait Haremburgis pour son amoureux - ce qui sonnait contemporain. Une fausse note qui aurait facilement pu être évitée.

Je n'ai pas été déçue par ce voyage dans le temps. Un aller-retour aux alentours de 1100 s'est imposé. J'ai adoré le langage du récit, qui est lui aussi inspiré du Moyen Âge. Il y a certes quelques maladresses de langage - des mots sonnant un peu trop contemporains (comme "expérience"), mais je pense que ce sont des choses qui pourraient être facilement changées.

Ce qui rend le récit moyenâgeux, ce sont également ces petites histoires ou fables qui sont insérées dans chaque chapitre. Même si le schéma du livre devient lassant à force de se répéter - Haremburgis et Dame Lambert rencontrant à chaque fois une nouvelle personne qui leur raconte une nouvelle fable. Si toutes ne m'ont pas convaincu, j'ai beaucoup aimé les univers à laquelle elles renvoient, avec un monde fantastique composé de fée-sorcière, géant, aigles.... Un plaisir !

À force de berner cette quête auprès des deux cavalières, il ne fallait pas me berner avec une fin heureuse... Heureusement, il n'en est rien. L'auteur a su trouver une fin juste, et qui résout bien des points.

=> Une histoire se passant au Moyen Âge qui contient quelques maladresses mais le récit et la quête du bel Enguerrand font passer un agréable moment !

Thème " Cœurs sur toi " (2/12)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesalondeslettres 542 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine