Magazine Humanitaire

Arménie – Azerbaïdjan : le CICR facilite le transfert de la dépouille d’un soldat

Publié le 28 février 2017 par Frédéric Joli
Arménie – Azerbaïdjan : le CICR facilite le transfert de la dépouille d’un soldat

Depuis 1992, le CICR travaille comme intermédiaire sur le conflit du Haut-Karabakh. Carte : ARTE

Le CICR travaille depuis 25 ans sur le conflit du Haut Karabakh opposant l’Arménie à l’Azerbaïdjan. Depuis avril 2016, les hostilités se sont intensifiées provoquant la mort de plusieurs soldats sur la ligne de front.

Conformément à son rôle d’intermédiaire neutre dans les conflits armés, le CICR participe à la recherche des cadavres et facilite la restitution des corps à leurs autorités et à leurs familles.

Début février, la dépouille d’un soldat azerbaïdjanais sur sol arménien a été restituée à ses proches sous les auspices du CICR. Le transfert a eu lieu par le point frontière sur la route entre la ville arménienne d’Ijevan et celle, azerbaïdjanaise de Gazakh.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte