Magazine Sport

Ironman Nouvelle-Zélande : J-4 - Dernier jour de tourisme

Publié le 28 février 2017 par Pascal Boutreau

Si j'ai eu la chance de beaucoup voyager dans ma vie grâce à mon métier, ce fut souvent dans des hôtels qui se ressemblaient tous et où je ne faisais que passer. La formule Bed and Breafast que j'utilise pendant ce voyage propose tout autre chose : des rencontres. Ce matin, au petit-déjeuner de l'Amori Lodge de Taupo où j'ai posé mon sac jusqu'à lundi prochain, bel échange avec Sue et Ronnie (ancien champion de kick boxing), les propriétaires du lieu, et une étudiante allemande et sa mère venues en vacances. Sue et reçoivent le monde entier dans leur cuisine. Des visiteurs venus de tous les pays du monde se succèdent depuis des années à cette table. Entre un toast et un croissant, ils y décrivent leur monde, leur vie. Tous apportent à Sue et Ronnie leur vision du monde. Parfois pour le pire comme récemment des supporters de Trump, mais souvent pour le meilleur. Même si j'ai une petite frustration de manquer certaines choses à cause de mon anglais pourri (faut vraiment que je fasse quelque chose à mon retour), ces moments sont d'une rare richesse.

Dans la série "le monde est petit", retrouvailles hier avec Gilles Fontaine, ancien membre du Meudon Triathlon, parti dans le sud de la France depuis quelques années. Avec son épouse, il enchaine les Ironman un peu partout dans le monde. Taupo sera son 29e. La dernière fois que nous nous étions croisés, c'était à Ibiza, lors des championnats du monde longue distance en 2003 je crois. Sans l'avoir prémédité, nous nous retrouvons à 150m l'un de l'autre, dans la même rue de Taupo. Il visera les 11h30, moi beaucoup plus, mais une fois encore peu importe. 

Thumb_IMG_4055_1024
Thumb_IMG_4050_1024
Au programme de la matinée, découverte du circuit vélo... en voiture. Le soleil a finalement décidé de chauffer encore (pluie annoncée pour samedi finalement mais ça change tous les jours donc on verra bien) et pas la peine de gaspiller trop d'énergie sur le vélo (j'irai quand même vérifier mercredi que tout fonctionne bien). Cette reconnaissance est rassurante sur le plan de la difficulté mais plus réservée sur le niveau de l'intérêt. Je développe. A part quelques coups de cul à la sortie de Taupo, le relief est plutôt plat si ce n'est des faux plats qui seront un coup montants et donc un coup descendants puisque le parcours est pratiquement un aller retour sur une boucle de 90 km. La principale difficulté viendra probablement de la qualité du bitume qui, comme on m'avait prévenu, est pourri. Aucun rendement à espérer. On fera avec. Intérêt minime aussi du parcours. Ce n'est pas sur le vélo que le paysage pourra me faire oublier la longueur de l'effort. Des longues lignes droites dans des paysages assez ordinaires (je préfère mes Yvelines pour le vélo) où les vrais cyclistes vont se régaler avec de gros braquets à emmener. Pour résumé, ça va être long, mais ça devrait le faire. Ok, je l'ai fait en voiture et c'est plus simple. 

Thumb_IMG_4073_1024
D'un point de vue touristique, petite balade le long du fleuve Waikato, le plus long fleuve de Nouvelle-Zélande (425 km). Un pur régal avec des couleurs incroyables. Je me suis retenu de pousser la balade encore de quelques kilomètres car j'ai une coursette samedi, mais vraiment top. Et au retour, petite trempette dans les eaux thermales. Promis, j'y reviendrai dimanche, au lendemain de la course pour récompenser mon p'tit corps qui aura bien souffert. 

Un peu de temps aussi pour aller faire le tour de "Craters of the moon", tout près de Taupo. Il s'agit d'un cratère avec plein de fumerolles témoins de l'activité sismique et géothermique très importante sur l'île. 

Je vais désormais (pour de vrai) me calmer sur le tourisme pour les trois jours à venir. C'est frustrant mais même si l'Ironman n'est qu'un élément parmi d'autres de ce périple, pas envie de le transformer en trop grosse galère. Alors un peu de repos (après tout je suis en vacances) ne fera pas de mal à mes gambettes. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine