Magazine Culture

La commission Copé touche au but

Publié le 24 juin 2008 par Maudsoulat
L'AFP a publié aujourd'hui un communiqué annonçant la remise, demain, du rapport de la commission Copé sur la réforme de l'audiovisuel public. Un document provisoire circule avec les propositions suivantes :
- la création d'une entreprise unique
- le financement de l'audiovisuel public, privé de publicité, par la redevance, des taxes sur les fournisseurs internet et les opérateurs télécom, et un prélèvement sur les chaînes privées.
- la création d'obligations de production et de création pour les nouveaux acteurs de l'audiovisuel, à savoir les opérateurs de téléphonie (comme Orange et son bouquet).
- une indexation du montant de la redevance sur l'évolution des prix
- toujours au niveau de la redevance, son assiette serait élargie aux nouveaux supports de réception (ordinateurs, téléphones portables capables de recevoir la télévision).
Pour l'AFP, il s'agit bien sûr d'un document provisoire car "seul le rapport remis fera foi".
Le groupe France Télévisions serait donc réorganisé en une entreprise unique avec des unités de programmes (fiction, cinéma, documentaire...) "responsables de l'approvisionnement en contenus, les chaînes assemblant ces éléments en fonction des priorités éditoriales qu'elles dessinent et dans le respect de leur identité propre". Une clarification de l'identité des chaînes sera faite. Pour le moment, on sait que France 3 est la chaîne des régions et France 5 celle de la connaissance, reste sans doute à régler le problème France 4. Chaîne de la culture ou des rediffusions du JAG ?
Sur le front de l'info, "chaque chaîne conservera sa rédaction, mais des synergies, avec la mise en commun des moyens techniques, seront mises en oeuvre" selon l'AFP. On ne peut s'empêcher de penser au cas des rédactions locales de France 3.
Un autre gros changement est à prévoir, qui risque de faire grincer des dents quand on connait le climat actuel sur l'indépendance des médias : le président du groupe France Télévisions ne sera plus désigné par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).
La procédure sera la suivante :
Le Parlement proposera au gouvernement une liste de 16 noms au plus, pour les huit personnalités qualifiées qui siègeront au conseil d'administration de France Télévisions, en plus des deux représentants de l'Etat et de deux représentants du personnel, élus des salariés. Ce conseil d'administration choisira parmi 3 à 5 noms proposés par le CSA le nouveau Président de France Télévisions. Le retour au bon vieux temps de l'ORTF ?
Cette remise sera bien évidemment suivie de réactions de la part des salariés de France Télévisions et des différents acteurs de l'audiovisuel et des télécoms car, si les propositions annoncées sont retenues, c'est tout le système économique audiovisuel qui sera à revoir.
Nota bene : Jean-François Copé sera demain mercredi l'invité du 19-20 sur France 3. On lui souhaite bonne chance...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maudsoulat 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte