Magazine France

La Françafrique continue en Sarkofrance

Publié le 24 juin 2008 par Juan

Vous ne le connaissez sans doute pas. Alain Joyandet est Secrétaire d'Etat à la Coopération depuis mars dernier dans le gouvernement Fillon. Il a remplacé Jean-Marie Bockel, qui voulait en finir avec la Françafrique.
La Françafrique désigne ces réseaux d'influence en Afrique francophone qui lient l'Etat Français, quelquesoit le Président en place, aux dictateurs locaux par le biais de contrats commerciaux, souvent rémunérateurs en commissions diverses, rarement bénéficiaires pour les population concernées. Une façon de maintenir un lien quasi-colonial pour la France.
Aussitôt nommé, Alain Joyandet a fait le tour des fidèles. Il a visité une vingtaine de pays africains depuis mars. Ancien journaliste, patron de presse (locale), il est entré en politique sur le tard. Fidèle de Sarkozy, il est maire de Vesoul, et en charge des fédérations à l'UMP.
Sa première visite fut pour Omar Bongo, le président (à vie) du Gabon, très offusqué par les accusations implicites de corruption de M. Bockel. Joyandet a reconnu y être allé pour "mettre fin à une ambiance pas très bonne" (source). Rama Yade aide à la partie : en visite lundi 16 juin, elle a renouvelé l'invitation au président de la République Démocratique du Congo (ex-Zaïre),Joseph Kabila. Elle a dit l'engagement de la France pour aider à la reconstruction du pays, ravagé par une décennie de conflits.
Mardi 17 juin, certains observateurs africains ont noté que la réforme des armées annoncée par Nicolas Sarkozy pourrait les affecter: "Au chapitre de la sécurité extérieure, les accords bilatéraux entre la France et les pays africains vont être rénovés, afin de laisser un champ d’action plus libre à l’Afrique." note (l'excellent) Afrik.com.
« Nous allons rénover nos accords en Afrique, et rééquilibrer nos bases militaires. Ceci ne veut pas dire que nous abandonnons l’Afrique à elle-même. C’est tout le contraire », a déclaré le chef de l’Etat français. Actuellement, environ 9 000 soldats sont présents en Afrique, soit le tiers des forces déployées hors métropole.
Le 19 juin, Alain Joyandet a tenu sa première conférence de presse et présenté ses « 8 chantiers pour l’Afrique » :
1: soutenir le secteur privé
2: la relance des agricultures africaines
3 : renforcer le rôle des femmes dans les projets de développement aidés par la France
4: tripler en 4 ans la présence des volontaires internationaux sur le continent.
5 : accompagner les ONG françaises
6: favoriser l'enseignement de la langue française
7 : "valoriser l’action de nos différents médias à l’étranger" (à travers France24, RFi et TV5)
8: "accompagner les pays d’Afrique dans leur transition vers plus d’autonomie et d’intégration régionale."
Lire aussi:


A. Joyandet, sec d'Etat Francophonie
par FRANCE_24

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juan 53342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte