Magazine Voyages

L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !

Publié le 03 mars 2017 par Montagnessavoie
La générosité, le manque de distinction entre ce qui a de la valeur et ce qui en a peu, une politique timide de mise en valeur du patrimoine ou la volonté d'être ouvert à tous, peu importe ce qui pousse la mairie de Malaga, les responsables touristiques et les personnes en charge de la culture à mettre en place de tels tarifs, toujours est-il que l'on peut visiter des trésors du patrimoine historique pour une bouchée de pain.  Le théâtre romain Situé en pleine ville, il est accessible à toute personne désireuse d'y descendre et cela de manière totalement gratuite. Assez bien conservé, il date du 1er siècle avant JC et, s'il lui manque quelques pierres, c'est parce que les Arabes, à l'heure de construire leurs palais et leurs forteresses, avaient la fâcheuse habitude de chiper par ci, par là, quelques colonnes romaines... à moins qu'ils n'aient été tout simplement de grands amateurs d'art ! A côté du théâtre se trouve son Centre d'Interprétation inauguré il y a quelques années seulement et dans lequel, il faut l'avouer, il ne se passe pas grand chose. Pas de lectures, pas ou peu d'infos, quelques vestiges. D'où ma question de la mise en valeur du patrimoine. L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga ! La Alcazaba
Cette forteresse maure domine la ville et l'éclairage nocturne qui en est fait la transforme en citadelle mystérieuse et propice à l'imagination. L'entrée s'effectue juste au dessus du théâtre romain et, de suite, on retrouve les caractéristiques des portes et des hauts murs des édifications musulmanes telle l'Alhambra de Grenade. Même s'il s'agissait d'une construction militaire et vouée à la défense, les architectes, soucieux de semer de la beauté partout où ils passaient, on imaginé ici aussi des patios, des jardins fleuris et alimentés par des fontaines et des petits canaux, comme le voulait la tradition arabe. Un bunker oui, mais qu'il soit beau, s'il vous plaît !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga ! Le Castillo de Gibralfaro
Derrière la plaza de la Merced, une petite route vous mène en 30 minutes d'ascension sur les hauteurs de la ville (les plus réticents à la randonnée pourront prendre le bus), au Castillo de Gibralfaro. Au XIVème siècle, les catholiques se rapprochent de Malaga et, du côté musulman, on commence à trembler de devoir abandonner son royaume à l'ennemi. C'est à ce moment que l'on construit donc le château fort dans le but de protéger la Alcazaba. Le site est immense, majestueux, solide comme un roc face aux montagnes du nord. Depuis ses tours, les soldats devaient voir arriver de loin les troupes adverses. Mais ne me dites pas que par moments, comme nous, ils n'ont pas eux aussi passé des heures en contemplation devant l'immensité et la beauté de la mer Méditerranée !  L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga !
L'histoire grandeur nature et à pas cher à Malaga ! Ce qui est incroyable, c'est que vous pourrez visiter les deux sites pour la modique somme de ... 3.55 euros ! Une question s'est alors posée à nous : est-ce le cimetière anglais qui affiche un prix trop élevé pour ce que c'est, ou bien ces deux forteresses pour lesquelles on ne paie pas suffisamment ? Nous sommes rapidement arrivés à la conclusion que les secondes méritaient bien plus que 3,55 euros et que les visiteurs seraient sans aucun doute d'accord pour débourser un chouïa plus et permettre ainsi une meilleure conservation et une mise en valeur développée des monuments. Pourtant, à bien y réfléchir, la culture et l'Histoire accessibles à tous, ce n'est pas pour me déplaire... 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1088 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine