Magazine

Darty condamné à afficher le prix des logiciels pré-installés sur les PC

Publié le 24 juin 2008 par Gnomeinwonderland

Demi-victoire pour le logiciel libre (et demi-défaite comme l'estime l'UFC Que Choisir) : Le Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné hier la chaîne de magasins Darty l'affichage du prix des systèmes d'exploitation pré-installés sur ses PC en rayons.

Demi-victoire quand-même parce qu'au moins en on aura conscience que la licence Windows dans son bel ordinateur tout neuf n'est pas fournie à titre gratuit, mais qu'elle est bien payée. Pour le bien du consommateur, il paraît...

L'annonce de l'AFP est surpreante tellement on était pessimiste sur ce genre de dossier. Mais c'est une réelle avancée.
La demi-défaite vient du fait que Darty n'a pas été obligé de mettre en vente des ordinateurs san systèmes d'exploitation comme l'afait demandé initialement l'UFC Que Choisir. Pour offrir une alternative à la vente liée (=une vente forcée de fait) d'un ordianteur + Windows (=un système d'exploitation).
Cette demi-défaite vient aussi du fait que les magistrats ont estimé que

"l'intérêt du consommateur était d'acheter lié"

Ah. En tout cas, son intérêt n'est certainement pas financier. D'autant que non-content d'avoir déboursé une somme d'argent pour avoir une système d'exploitation il en aura un qui :
  • est ultra consommateur de ressources;
  • l'obligera peut-être à racheter tout ou partie de ses périphériques;
  • l'obligera à acheter un anti-virus, voire même un anti-tout-ce-que-vous-voulez.
Ce qui me dérange d'un point de vue juridique, c'est que l'affirmation selon laquelle "l'intérêt du consommateur était d'acheter lié" est d'autant plus fausse qu'elle considère Windows sur un même plan qu'une distribution Linux par exemple.
Sous le terme "acheter lié", il y a "acheter". En considérant qu'il est dans l'intérêt du consommateur d'acheter un logiciel, on élimine le cas où c'est dans son intérêt d'avoir un logicel aux fonctionnalités similaires à coût zéro.
Plus grave encore : en faisant cela, la loi favorise un quasi monopole de fait en favorisant ouvertement une entreprise en particulier, plutôt que de faire jouer la libre concurrence. Pour le coup, celle-ci est vidée de son sens... et considère que l'utilisateur lambda n'est bon qu'à acheter Windows.

Wâou. C'est vraiment pas sympa de penser ça...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gnomeinwonderland 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog