Magazine Société

Pourquoi je n’écrirai plus sur le pagne ?

Publié le 08 mars 2017 par Dress @lamouka_blog

La traditionnelle 08 mars arrive avec toutes ces tempêtes et toute son agitation possible
Vous savez, on passera notre temps à porter des pagnes qu’on refilera le 08 mars prochain pour certain, mais voilà ce que j’ai à vous dire, à partir de l’année prochaine je ne parlerai plus de pagne, oui parce qu’en réalité cet article vous explique pourquoi j’ai pris cette décision, en l’occurrence je parle toujours du pagne d’une manière ou d’une autre, même si ce n’est que pour me justifier.
Alors, le pagne c’est quoi? c’est ce nouvel élément qui aide les africains en général à se sentir mieux dans leur peau, pensant que c’est un bout de wax qui fait qu’on soit réellement africain, et là encore, c’est parce que cela a &t& valorisé par les magazines people, mais that’s not the question !
Les femmes s’il vous plait, je vous en conjure, arrêtez de me faire honte en réclamant le pagne chaque 4 mars, blogueuses s’il vous plait arrêtez d’écrire sur le pagne le 08 mars, j’ai dis arrêtez, oui je ne suis pas bloggeuse, juste une gratteuse de texte qui se cherche encore dans des mots doux.

Alors pourquoi je n’écrirais plus sur le pagne ?

A chaque fois que j’écris sur le pagne, j’oublie les centaines de filles qui souffrent dans les villages, qui n’ont pas accès à l’électricité, j’oublie ces filles qui utilisent ce même pagne comme serviettes hygiéniques, faute de moyens, j’oublie ces milliers de bébés excisées qui ne demandaient pas autant d’attention sur leurs parties génitales.
Quelques lignes consacrés au pagne sont des minutes gâchées, des minutes qui m’auraient permis d’écrire sur ces femmes albinos qui sont abusées par des hommes (sous prétexte que coucher avec des albinos conférerait une sorte de pouvoir), j’oublie Maafa, une femme qui risquait de se faire tuer, j’oublie mes grands parents au village qui n’ont pas accès à l’eau potable et qui doivent faire des kilomètres pour avoir un semblant d’eau propre, j’oublie ces filles qui n’iront pas à l’école parce que nos politiciens ne daignent pas construire même des écoles primaires dans des petites localités.

Source: attention-a-la-peinture.com

Source: attention-a-la-peinture.com

Oui, ce pagne, celui là même valorisé par les magazine, et que nombres d’entre nous réapprennent à aimer, oui celui là, il nous ferme les yeux sur les vrais problèmes du continent, de la femme, ce n’est pas un pagne wax qui aiderait ces enfants, ce n’est pas ce pagne qui arrêtera la vieille dame avec sa gilette dans l’entrecuisse de cette pauvre fille, ne nous leurrons pas, ce pagne est une arnaque, celui là qu’on nous offre chaque année en entreprise, pour ensuite faire des jolis modèles à la beyonce et venir bouger sur des pistes de danses nos derrières charnus oubliant que la veille nos époux nous ont frappé, oubliant que le reste de l’année nos sœurs sont violées, oubliant que le reste de l’année on a droit à des réflexions sexistes de la part de ces mêmes collègues qui font semblant d’être des gentils monsieurs le temps d’une soirée. C’est un L.E.U.R.R.E
Vous savez, j’en ai vraiment marre de toutes ces femmes qui ne comprennent pas que la vie n’est pas faite de strass et paillettes, celles là qui ne comprennent pas que quelques minutes consacrées au tailleur pour expliquer un modèle pour le 08 mars aurait pu être consacrées à réfléchir sur des solutions pour aider des filles vulnérables, des filles qui ont fait de la dépravation leur mode de vie par contrainte.

Ces femmes qui ne comprennent pas que cette journée n’est pas consacrée à la fête ou encore à des maris qui doivent cuisiner pour elles. Elle doit vous interpeller cette journée, vous devez penser à ces fois là où il vous fait des attouchements bizarre mais que vous n’avez été fichu de le dire à quiconque parce que c’est votre chef et que personne ne vous croira, vous devez pensez à toutes ces femmes qui s’érigent en victime inutilement, nous rendant, nous, autres femmes, plus que vulnérables.
Oui, cette journée n’est pas consacrée au pagne, elle est consacrée à la réflexion et à l’action, nous devons réfléchir à tous ces fléaux qui touchent non seulement la femme mais le monde, nous devons nous inquiéter de l’avenir de ces femmes violées à l’est de la RDC,

Source: http://www.info-afrique.com

Source: http://www.info-afrique.com

oui ces femmes qu’on utilise comme bouclier humains, comme armes de guerre par ces militaires à la verge molle, oui parce que le plus pathétique ce n’est pas les atrocités que font subir ces idiots à nos sœurs, mais le silence des gens (prétendus) bien que nous sommes.

Source: diobeudioubeu.seneweb.com

Source: diobeudioubeu.seneweb.com

Une minute à parler de pagne est une minute de trop gâchée, c’est une minute qu’on pourrait consacrer à expliquer au reste du monde que nous ne sommes pas toujours des victimes, que nous ne sommes toujours pas en position de faiblesse face au reste du monde, une minute à expliquer que le monde n’est pas fait que de violences féminines, c’est à force de donner cette image qu’on considère toutes les femmes comme des victimes, incapables de penser par elle-même, c’est triste mais c’est comme ça.

Alors je vous en conjure une fois de plus, ne parlez plus de ce bout de tissu, un pagne de plus est un pagne de trop, une phrase de plus sur le pagne est un gâchis pour l’humanité. 

Dave

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dress 2651 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine