Magazine Environnement

Le Réseau des Jeunes Méditerranéens pour le Climat tient son Assemblée Générale

Publié le 09 mars 2017 par Massolia

Le Réseau des Jeunes Méditerranéens pour le Climat (MYCN) a tenu récemment sa première assemblée générale (AG) au siège du Secrétariat général de l’Union pour la Méditerranée (UpM) à Barcelone.

Fondé lors de la MedCOP Climat 2016 avec le soutien de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et de l’UpM, ce réseau rassemble sept associations de jeunes de la région méditerranéenne fortement préoccupées par l’impact du changement climatique dans la région, indique un communiqué de l’UpM.

Les sept associations fondatrices du Réseau des Jeunes Méditerranéens pour le Climat sont Italian Climate Network (ICN), EcoPeace Middle East (Palestine), le Mouvement des Jeunes Arabes pour le Climat (AYCM), le Mouvement des Jeunes Marocains pour le Climat (MYCM), le Réseau d’Action des Femmes pour la Terre et le Climat (WECAN), Leaders Club et CliMates.

Ces associations font preuve d’une grande motivation pour prendre des mesures prioritaires et participer à des forums internationaux et régionaux sur le climat. Le réseau mène des actions de lutte contre le changement climatique afin de promouvoir la sensibilisation, trouver des solutions, partager des expériences et soutenir les initiatives locales.

Conformément à sa charte, signée lors de la COP22 organisée en novembre dernier à Marrakech, les principaux objectifs du réseau sont la promotion de la sensibilisation, la recherche de solutions, le partage d’expériences et le soutien aux initiatives locales afin de favoriser l’intégration régionale et contribuer, à terme, à la paix et à la stabilité dans la région.

« Créer des opportunités d’emploi et lutter contre le changement climatique font partie des priorités des jeunes. Ces derniers peuvent agir en tant que moteur pour le développement durable, si nous travaillons tous ensemble », avait indiqué Imene Bouchair, représentante du réseau MYCN, lors du deuxième Forum Régional de l’UpM tenu les 23 et 24 janvier à Barcelone.

Citée dans le communiqué, Mme Bouchair a relevé que ce réseau se veut une plate-forme « pour le partage d’idées et la mise en œuvre d’actions concrètes, plaçant la région méditerranéenne en première ligne du mouvement de soutien pour le développement durable ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Massolia 4656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte