Magazine Insolite

Zelda : a link to nowhere

Publié le 10 mars 2017 par Didier Vincent

Donkey Breath

Le drame (ou la bénédiction ) avec les jeux à monde ouvert, c'est qu'on peut les chahuter et rendre leur univers complètement loufoque et déjanté. Link ou les 1 000 façons de mourir stupidement, presqu'autant que dans un mod barré de GTA V. Voici quelques jovialités.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine