Magazine Finances

Evasion : chere new-york

Publié le 10 mars 2017 par Martine Denoune @mdenoune

AVANT DE PARTIR ET SUR PLACE, VOICI CE QUI VOUS ATTEND DANS CETTE VILLE QUI NE DORT JAMAIS (VIDEO)

Résultat de recherche d'images

Le Port de Dieppe signé J.M.W Turner (1775-1851)

Après mon dernier billet, poursuivons notre visite de Manhattan. New York se poursuit.  A l’angle de Park Ave et de la 42° rue, Grand Central Station édifiée en 1913 mérite un stop pour admirer son plafond au ciel étoilé et découvrir ses restaurants variés. Descendez au sous-sol ( lower level) pour flâner dans le Grand Central Market (voir la vidéo). Et surtout faire une halte gourmande à l’Oyster Bar. Cette vénérable institution est réputée pour ses huitres, les poissons du jour. Au lieu de la table du restaurant, je préfère m’asseoir à l’un des comptoirs où l’on prépare devant vous une de leur spécialité : un showder, ou soupe, par exemple aux palourdes.

2011_09_oysternewyorker.jpg

L’Oyster Bar à Grand Central

Coté artistique, en dehors du célèbre Metropolitan Museum of Art (MET), je vous signale la Frick Collection, située également près de Central Park. Dans cet hôtel particulier fréquenté par des initiés, vous apprécierez de superbes meubles et tableaux signés notamment par Boucher, Fragonard, Vermeer, Greco et surtout de superbes marines de Turner.

Ne prétendant pas faire de ce bolg un guide exhaustif, je m’arrête là et vous fait part des surprises new-yorkaises.

Les moins :

Pour entrer aux USA, il faut- avant de partir- se procurer en ligne une sorte de Visa : Esta (Electronic System for Travel Authorization). Valable deux ans, il ne coûte que 14 dollars. Une aubaine pour des sites web en français, soi-disant officiels, de facturer aux touristes, dans un second temps des frais supplémentaires de 65 euros pour l’assistance technique. Après de vives réclamations, j’ai obtenu un remboursement de 40 euros. La solution : se procurer l’Esta en se rendant sur le site de l’ambassade des Etats-Unis, qui vous guidera sur une page en américain intitulée Official Website of the Department of Homeland Security https://esta.cbp.dhs.gov/esta/.

Attention des sites commerciaux s’intitulent site officiel du département of homeland Security

Autre mauvaise surprise : les prix affichés hors taxes… même sur les sites de réservation en ligne, comme par exemple booking. Il faut ajouter au prix d’une nuit d’hôtel près de 15%. A New York l’hébergement est cher, et les prix grimpent en été. Quant à la location chez l’habitant, type AirBnb, elle est encore plus réglementée qu’à Paris. Et de mauvaises surprises guettent les touristes à leur arrivée.

Les Plus

Au niveau de l’aérien, le départ d’Orly et l’arrivée à l’aéroport de Newark avec l’OpenSkies, cette filiale de British Airways qui propose des services aériens haut de gamme entre les Etats-Unis et l’Europe continentale.  Vive les Happy Few : un vol très confortable avec seulement une centaine de passagers. En se limitant à ne voyager qu’avec un bagage cabine, les formalités de sécurité et de police s’effectuent en moins d’une demi heure, des deux cotés de l’Atlantique. Rien de comparable avec les interminables queues de Roissy et de JKF.

A privilégier pour le vol du retour : la Biz Bed, cette cabine classe affaires sur OpenSkies, la ligne directe haut de gamme unique entre New York et Paris opérée par British Airways. Et pour dormir une nuit entière, mieux vaut zapper le diner à bord.  Le siège spacieux se transforme en un lit entièrement horizontal. De quoi arriver frais et dispo le matin à Paris.

EVASION : CHERE NEW-YORK

Et si vous ne louez pas une limousine avec chauffeur, retenez la métrocard qui facilite le transport en métro et en bus. Sans pour autant vous priver de la marche pour “sentir” cette mégapole.

Enfin la convivialité des Américains. Dès qu’ils voient un touriste regarder une carte, ils lui proposent de l’aider. Prenons-en de la graine : même si la France se positionne comme la première destination touristique mondiale, elle reste mal notée au niveau de l’accueil. Soyons plus chaleureux avec nos visiteurs !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martine Denoune 1811 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines