Magazine Santé

OBÉSITÉ : Un nutraceutique à base de brocoli – Diabetes

Publié le 13 mars 2017 par Santelog @santelog

OBÉSITÉ : Un nutraceutique à base de brocoli  – DiabetesCette étude japonaise découvre 2 nouvelles fonctions à l'un des composés phytochimiques du brocoli, un effet de réduction de l'obésité par le brunissement du tissu adipeux et l'amélioration du microbiote intestinal. 2 nouvelles propriétés prometteuses, démontrées ici chez la souris, qui augurent, dans la revue Diabètes, d'un futur complément alimentaire efficace non seulement contre le surpoids, mais aussi contre la résistance à l'insuline.

De nombreuses études ont documenté ses effets, et en particulier ceux de ses phénols, car le brocoli en contient en forte concentration. Risque plus faible de maladie cardiaque, de certains cancers, de diabète de type 2 et d'asthme sont évoqués en raison de leurs effets antioxydants et anti-inflammatoires. Enfin, le brocoli est aussi une bonne source de vitamine C et d'acide folique. Ces études ont documenté ses bienfaits,

c ontre la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), grâce à l'un de ses composés, le sulforaphane,

contre l'arthrite et les rhumatismes, grâce au même composé, qui ralentit la destruction du cartilage dans les articulations,

Ici, c'est le sulforaphane, un composé phytochimique contenu en forte concentration dans le brocoli déjà évoqué pour ses effets de prévention du cancer dont les effets contre l'obésité sont documentés. Les chercheurs de l'Université de Kanazawa comparent les poids corporels de souris nourries avec des aliments riches en graisses complétées avec du sulforaphane et des souris mises au même régime riche, mais sans sulforaphane. L'expérience montre que les souris qui ont reçu le sulforaphane présentent un taux de gain de poids inférieur de 15% à celui des souris privées de sulforaphane,

La supplémentation en sulforaphane entraîne également une réduction de 20% de la graisse viscérale, permet une réduction du développement de la stéatose hépatique et de la glycémie.

Explication : Le sulforaphane accélère le brunissement des tissus adipeux ce qui induit une augmentation de la consommation d'énergie et de la combustion des graisses. Mais ce n'est pas tout, le sulforaphane réduit l'abondance relative de la famille bactérienne Desulfobivrionaceae dans l'intestin, ce qui réduit le niveau d'endotoxine dans le sang et améliore l'endotoxémie métabolique. Ces travaux affectent ainsi 2 nouvelles fonctions bénéfiques au sulforaphane, la réduction de l'obésité par l'augmentation du tissu adipeux brun et de la consommation d'énergie et l'amélioration du microbiote intestinal favorable à un meilleur métabolisme des graisses.

Bientôt un complément alimentaire contre l'obésité ? Ces nouvelles fonctions identifiées du sulforaphane vont servir de base à de nouvelles thérapies contre l'inflammation du foie ou des tissus adipeux et la résistance à l'insuline ainsi qu'à la prévention des maladies liées au mode de vie, concluent les chercheurs. Très prochainement seront menés des essais cliniques sur un complément à base de sulforaphane, pour améliorer la flore bactérienne dans l'intestin, prévenir l'obésité, et lutter contre l'inflammation et la résistance à l'insuline.

2017 Feb DOI: 10.2337/db16-0662 Glucoraphanin Ameliorates Obesity and Insulin Resistance Through Adipose Tissue Browning and Reduction of Metabolic Endotoxemia in Mice

OBÉSITÉ : Un nutraceutique à base de brocoli  – Diabetes
Plus d'études sur les bienfaits du Brocoli

Accéder à nos dossiers

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine