Magazine Amérique latine

Raid 4×4 au Chili: un itinéraire de 10 jours!

Publié le 13 mars 2017 par Tidus457 @perou_voyage

Traditions séculaires, nature exubérante, population d'une hospitalité attachante... Le Chili est une destination que tout globe-trotteur aura plaisir à découvrir, ne serait-ce que le temps de quelques jours. Avec un territoire de 755 000 km², limité à l'ouest par l'océan Pacifique et à l'est, par la majestueuse Cordillère des Andes, ce grand pays d'Amérique du Sud dispose d'une incroyable variété de paysages, de reliefs et de curiosités qui attirent les touristes en tout genre, adeptes de farniente, amoureux de la nature, passionnés d'histoire culturelle et autres routards en quête de sensations.

Les activités à essayer sont si nombreuses qu'il est souvent difficile de choisir le " meilleur itinéraire " ou désigner les vrais " incontournables ". Pour réussir votre road trip Chili en 4×4, nous vous conseillons de conjuguer aventure et découvertes.

Une journée à Santiago

Débutez votre voyage par une immersion dans la capitale chilienne, Santiago de Chile. Établie aux pieds de la cordillère des Andes, la ville propose une myriade de balades, qu'il s'agisse de monter la colline du Cerro San Cristobal à la conquête de la plus belle vue de Santiago, de flâner dans le quartier bohême deBellavista et contempler son architecture d'époque, ou encore de sillonner le centre historique, la Plaza de Armas, où se concentrent de magnifiques édifices du 18 e et 19 e siècle. On y trouve aussi de hauts lieux culturels comme le musée historique national et le musée d'art précolombien qui présente une importante collection sur les civilisations précolombiennes d'Amérique du Sud, dont une salle consacrée aux peuples du Chili.

Et rien ne vous empêche de vous accorder une parenthèse détente à la table d'un des nombreux bistrots de la capitale, où l'on sert les traditionnelles empanadas al horno, une sorte de chausson enfourné, généreusement garni d'olives, d'oignons et de viande hachée, ainsi que le fameux ceviche, un plat particulièrement frais à base poisson cru baigné dans une délicieuse marinade de citron, d'oignons et de coriandre. Et pour pousser le voyage gustatif plus loin, pourquoi ne pas goûter aux alcools et vins chiliens parmi lesquels on peut citer l' eau-de-vie et la , un jus de fruit fermenté.

Où dormir à Santiago
  • Hostal Alamenas : il est situé sur rue très calme du quartier de Providencia, à proximité d'un parc et du métro. Les chambres sont propres et très confortables, le petit déjeuner est copieux. On peut également avoir accès à la cuisine pour préparer à manger. Pratique! À partir de 32 euros
  • Travesia Bed and Breakfast : c'est une jolie maison avec de magnifiques planchers en bois, proche de Bellavista à deux pas de la station de métro Bustamante. Les chambres sont spacieuses, et l'accueil est chaleureux. Le propriétaire parle même un peu français! À partir de 53 euros
  • Hotel Luciano K : c'est un hôtel boutique élégant, moderne, et avec une touche art déco, situé dans le quartier de Lastarria, le cœur de la gastronomie à Santiago. On adore : sa grande terrasse de 300m carrés avec un bar, piscine chauffée et une vue magnifique sur les environs! Une des meilleures adresses de Santiago. À partir de 153 euros

Découverte de Punta Arenas

Sachant que la durée du séjour est limitée et qu'il y a quelques 3000 kilomètres qui séparent Santiago et la ville portuaire de Punta Arenas, les agences de voyages privilégient les vols domestiques au départ de la capitale et assurent le transfert à l'aéroport. Profitez de ce moment d'agrément dans le ciel chilien (le trajet dure 3h30) et dune bonne nuit de sommeil, car c'est en arrivant à Punta Arenas que votre aventure en 4×4 au Chili va réellement commencer !

La capitale de la Patagonie chilienne recèle de nombreuses attractions. Il vous faudra au moins l'après-midi entier pour en faire le tour: le Palais Sara Braun, le Musée Salesien Mayorino Borgatello, la Cathédrale du Sacré-Cœur sont quelques-uns des lieux et monuments constituant le fascinant patrimoine culturel et historique de Punta Arenas. Côté nature et paysage, le mirador Cerro de la Cruz reste de loin " the place to be " pour la simple raison que cette colline surplombe à la fois la cité et le détroit de Magellan, et offre à ce titre de superbes panoramas. Si les uns y viennent pour réaliser le parfait cliché, les autres profitent tout simplement du merveilleux spectacle offert par les maisons colorées de Punta Arenas...

Où dormir à Punta Arenas
  • Hostel Entre Vientos: ce hostel ouvert en 2015 est vite devenu un des grands favoris de la ville dans sa catégorie. Propre, joliment décoré, un accueil chaleureux, une cuisine entièrement équipée, et surtout, une vue sur le détroit de Magallanes qui permet d'apercevoir les dauphins en prenant le petit déjeuner! À partir de 15 euros
  • Casa Innata : c'est Felipe et Nini qui nous reçoivent chez eux, dans leur maison joliment décorée, avec un vrai souci du détail, où on se sent tout de suite chez soi! Des chambres confortables et un bon petit déjeuner copieux. À partir de 65 euros
  • Hotel Dreams del Estrecho: c'est un hôtel 5*, le plus luxueux de Punta Arenas, avec une piscine intérieur qui offre une belle vue sur l'océan, un spa, un casino, sans compter un excellent restaurant. À partir de 156 euros

Escapade à la pittoresque Porvenir

Porvenir est un petit village de 5000 habitants, fondé au 19e siècle par des chercheurs d'or croates, situé dans le détroit de Magellan, au fond de la baie Chilota. Aujourd'hui, la vie des habitants s'organise autour du port de pêche et la bourgade s'illustre par une architecture composite, entre modernité et charme pittoresque. En effet, aux côtés des hôtels, restaurants et banques contemporains, subsistent des édifices moins récents, témoins de l'héritage d'un passé encore bien conservé.

On peut rejoindre ce village aux trésors insoupçonnés en ferry (une traversée d'environ 2h30) soit au départ de Punta Arenas, soit à l'embarcadère de Punta Delgada (à 170 km de Punta Arenas), selon le jour, l'heure de la semaine ainsi que le climat. Une fois arrivé à destination, ne manquez pas une balade surprenante au cimetière bigarré de Porvenir et une visite dans son musée, qui sert aussi d'office du tourisme.

Où dormir à Porvenir
  • Hostal Los Canelos : c'est une charmante auberge où l'hôtesse prépare de bon petits desserts et confitures. Les chambres sont simples mais propres, le wifi fonctionne bien et l'accueil est chaleureux. C'est la meilleure option économique de Porvenir. À partir de 22 euros
  • Yendegaia House: c'est un petit hôtel situé dans une maison typique de Porvenir, petit déjeuner avec tartes maisons, bon wifi. On y trouve aussi un salon confortable avec une multitude de guides et de livres, idéal pour se poser, et petit espace où l'on sert café, desserts et pizza. À partir de 85 euros
  • Hotel Barlovento: c'est l'hôtel le plus confortable de Porvenir, avec de jolies chambres confortables et un bon restaurant avec une belle carte des vins À partir de 105 euros

Cap vers Lago Blanco

6 heures de route (250km), c'est globalement ce qu'il faut pour rejoindre Lago Blanco, un village qui se trouve à l'extrême sud de la Terre de Feu. Vous ne verrez même pas le temps passer car le trajet réunit tout ce qu'un vrai routard est en droit d'attendre d'un raid 4×4 au Chili : une piste en assez bon état -tantôt poussiéreuse, tantôt caillouteuse à certains tronçons-, une trépidante aventure qui se mêle au défilé des paysages, entre bords de mer rocailleux, brousse, estancias (les domaines agricoles) et pampas verdoyantes à perte de vue.

Si vous aimez les animaux, un détour par la réserve Pingüino Rey pour y rencontrer les adorables et rigolos manchots royaux s'impose. C'est une espèce de manchot endémique de l'Antarctique, légèrement plus petit que le manchot empereur. Vous savez que vous êtes arrivés à bon port, dès que s'ouvre devant vous l'immense lac de 18 km de long et de 12 km de large, connu pour l'impressionnante diversité de piscifaune qu'elle renferme. Une pléthore de promenades à y faire : pêche, traque des barrages de castors, randonnées dans la forêt de lenga (hêtre blanc)...

En route pour le Lago Deseado

L'aventure se prolonge sur une centaine de kilomètres au sud de la Terre de Feu, vers une nouvelle destination : le Lago Deseado. La piste donne sur de splendides paysages de montagne et à l'approche de la gigantesque étendue d'eau, on emprunte une route serpentine où chaque virage offre une perspective différente du lac et de son voisin, le Lago Despreciado. Il faut compter environ 4h de route pour atteindre la destination.

C'est une étape où chaque détour invite à l'évasion, à se déconnecter pour communier avec le monde qui vous entoure et une nature à l'état pur ! Une fois sur place, rendez-vous sans hésitation au lodge Hosteria Lago Deseado, au bord du lac. C'est un véritable havre de paix où vous êtes sûr de passer une nuit reposante...

Journée de liberté à Lago Deseado

Vous voilà aux pieds des montagnes enneigées de la cordillère de Darwin, un lieu exceptionnel où le mot immensité prend tout son sens. Selon votre humeur, vous pouvez choisir de lézarder au lodge, continuer à vous détendre et profiter tranquillement du cadre exceptionnel, ou alors enfiler vos chaussures de randonnée et partir pour une exploration de 4 heures autour du lac, en commençant par les berges luxuriantes jusqu'à la forêt de lenga. D'ailleurs, le lodge propose lui aussi des circuits guidés intéressants, renseignez-vous sur place!

Vous pouvez aussi vous rendre à l'autre extrémité du Lago Deseado afin d'accéder aux meilleurs points de vue sur le lac et les monts qui la dominent à l'horizon, louer un kayak pour goûter aux plaisirs du nautisme et de la pêche traditionnelle. Inutile de préciser que la région recèle de superbes spots et de curiosités que les photographes, amateurs comme professionnels, auront plaisir à immortaliser, pour ne citer que les pics verts et les martins-pêcheurs...

Un détour à Caleta María

C'est le moment de reprendre le volant du 4×4 pour gagner la fin de la mythique route australe de la Terre de Feu. Un parcours de 50 km qui vous mène à Caleta María en deux petites heures et vous fait renouer avec les sensations procurées par la conduite haletante sur une piste sinueuse. Progressivement, vous plongez au cœur d'un décor prodigieux : sur un côté de la route, vous apercevez l'impassible Lago Fagnano et de l'autre côté, s'étendent la cordillère de Darwin et Seno Almirantazgo. De quoi oublier rapidement la poussière et les cailloux...

Si vous vous sentez l'âme d'un baroudeur, n'hésitez pas à longer les berges du lac et suivre la chaîne montagneuse jusqu'à l'endroit où on peut apercevoir les glaciers, au loin. Comptez environ deux heures de procession. Posez-vous quelques heures, faites le plein d'air frais et remplissez votre tête de beaux souvenirs avant de retourner à Lago Deseado, pour revenir sur vos pas et entamer le retour.

Retour à Porvenir et Punta Arenas

C'est une longue journée, car il faudra en moins de 24 h chrono, quitter Lago Deseado et rejoindre Porvenir pour embarquer à temps sur le ferry de 13h en partance pour Punta Arenas. Pourtant de nombreux routards trouvent cette étape assez excitante : le réveil au petit matin, le départ à 6h tapantes et la course effrénée contre la montre... Bref, une autre façon de sentir une poussée d'adrénaline !

Vous voyagerez pendant 8h30 à tout compter (6h de trajet en voiture auxquelles s'ajoutent 2h30 de ferry). Par mauvais temps, je vous recommande plutôt un autre itinéraire: prendre un ferry pour Punta Delgada, et parcourir en voiture les 170 km qui séparent ce petit village et Punta Arenas.

Retrouvailles avec la capitale, Santiago

Après une dernière nuit de repos bien méritée à Punta Arenas (compte tenu du sprint de la veille!), c'est le retour à Santiago. Vous pourrez rendre votre fidèle véhicule de voyage, le 4×4 de location sur place en attendant votre départ à destination de la capitale.

Vous pouvez éventuellement vous offrir une dernière balade dans la capitale chilienne et partir à la recherche de souvenirs à rapporter, sachant que deux heures suffisent amplement à faire la tournée des lieux et quartiers notoires. S'il vous reste suffisamment de temps, le marché central, le Centre culturel du Palais de la Moneda, le quartier de Dieciocho avec ses impressionnantes maisons datant de la fin du 18e siècle-début 19e siècle, le joli Cerro Santa Lucia, le Parque Arauco et le musée National des Beaux-Arts valent vraiment le détour.

Le grand départ

Avec cet itinéraire de 10 jours en 4×4 au Chili, vous avez parcouru un magnifique pays et découvert quelques-uns de ses plus beaux sites de la Patagonie jusqu'à la Terre de Feu. C'est certainement avec un sentiment de plénitude, des souvenirs plein la tête et la ferme décision de revenir un jour que vous vous réveillez ce matin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tidus457 17301 partages Voir son profil
Voir son blog