Magazine High tech

Nada Surf à La Nef (Angoulême)

Publié le 13 mars 2017 par Damien Guillot

C’est le 4 décembre 2016 que j’ai eu le plaisir pour la deuxième fois de ma vie (et de l’année) d’aller voir sur scène Nada Surf. Nada Surf, pour moi, c’est un souvenir de mes années collège avec leur gros hit en France : Popular.

Malheureusement, c’est très réducteur et pas spécialement représentatif de leur carrière avec leurs nombreux albums (8 en studio) au cours de leurs 23 années d’existence mais c’est la seule vision que j’en avais quand mes collègues de travail m’ont motivé la première fois en avril pour aller les voir au Krakatoa à Bordeaux.
Je me suis donc préparé en allant sur Spotify et en me passant quelques uns de leurs albums en boucle, histoire de pas faire l’ignorant total de leur carrière lors du concert.

Ce premier concert a été magnifique, leur prestation sur scène et leur contact avec le public est tout simplement fantastique. La taille de la scène et le peu de couverture médiatique qu’ils ont en ce moment en France (certainement un choix) font qu’ils restent simples et accessibles. Je pense qu’ils aiment tout particulièrement le public français : 2 des anciens membres parlant parfaitement le français, Daniel Lorca le bassiste ainsi que son ami d’enfance, Matthew Caws le guitariste, chanteur et « leader ». Ils sont accompagné d’un autre membre historique : le batteur Ira Elliot et un autre membre plus récent, Doug Gillard à la guitare.

Je vais essayer de ne pas trop faire trop long ni trop court sur cet article.
Le but est de présenter les vidéos ci-dessous extraites du concert à La Nef à Angoulême, le 4 décembre 2016 mais également de parler du groupe si sympathique. Je n’ai pas pour habitude de filmer les concerts que je fais afin de profiter pleinement du spectacle mais là, je les avais vus plus tôt dans l’année donc je me suis dis pourquoi pas… Et encore une fois j’étais superbement bien placé, aux pieds du chanteur.
Tout ça avec un iPhone 7 qui m’a impressionné, surtout sur le rendu sonore, il n’a pas saturé (peut être à certains moments mais on est quand même dans une salle de concert et je suis à peine à quelques mètres de la sono)…

Et voici le résultat avec deux titres : Friend Hospital issu de leur dernier album studio You Know Who You Are et leur grand classique bien connu en France : Popular issu de leur album High/low sorti en 1996. Profitez bien !

Tcho, Hamtaro.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Damien Guillot 183 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine