Magazine Finances

C’est le moment d’une désintoxication numérique ?

Publié le 21 mars 2017 par Questions Capitales

Ping ! Un nouveau message dans le groupe WhatsApp. Un nouveau contact sur LinkedIn ? Jetons vite un œil. Emporter l’ordinateur portable à la maison pour encore un peu travailler ? Une désintoxication numérique peut dire halte à cette surcharge pour notre cerveau. 

Ne contrôlez pas chaque nouveau courriel
Voici une manière simple d’entamer votre régime numérique: cessez de vérifier continuellement vos mails. Prévoyez des moments spécifiques de la journée pour le faire. Insérez par exemple des moments pour traiter vos courriels, p.ex. le matin et en fin d’après-midi. Ainsi, vous ne serez pas continuellement distrait par l’arrivée de nouveaux messages.

Coupez les avertissements
Désactivez vos notifications. Sans ces avertissements (avec le bruit) de nouveaux messages sur votre smartphone ou tablette, votre vie sera déjà beaucoup plus calme. Il vaut mieux aussi désactiver le bruit de votre PC, afin que vous ne sursautiez pas à chaque nouveau mail entrant.

Levez-vous
Plus nous restons assis derrière notre écran, moins nous avons tendance à bouger. Rester longtemps assis dans la même position est mauvais pour la santé. De plus en plus d’études démontrent en effet que les personnes qui restent toute la journée assises ont un plus grand risque de maladies cardio-vasculaires, de cancer du côlon, de diabète et de dépression. Un bon conseil donc, passez voir ce collègue au lieu d’envoyer 27 messages dans les deux sens. C’est bon pour la santé et cela favorise vraiment le contact.

Mettez-vous régulièrement en “offline”
Que se passe-t-il en fait avec notre cerveau, quand nous passons constamment d’un média à l’autre ? Nous balayons superficiellement et nous continuons également à le faire ‘en dehors d’Internet’. Notre concentration faiblit, notre créativité baisse. De plus, le mode “multitâche” augmente notre niveau de stress, sans que nous nous en rendions compte. Si nous voulons donc travailler de façon concentrée et développer de nouvelles idées, nous avons intérêt à nous mettre de temps à autre en “offline”.

N’emportez pas tous les jours du travail à la maison
Cela semble peut-être une utopie, mais essayez d’emporter le moins possible de travail à la maison. Vous ne pouvez pas vous en empêcher ? Alors, faites-le avec modération. Vérifiez une fois vos e-mails, mais ne vérifiez sûrement pas vos courriels du boulot au lit. De plus, il est intelligent d’avoir deux boîtes mail. Que dit-on encore du travail et du plaisir ?

Une bonne nuit de repos
Emporter son smartphone dans la chambre à coucher ? Alors, coupez-le ou mettez-le en mode avion quand vous dormez. Et soyons honnêtes : que reprochez-vous à un réveil ?

Zones offline
Il vous semble que cela va trop loin ? Pourtant, l’époque d’être continuellement en ligne appartient bien au passé. Même des entreprises comme Google offrent à leurs employés des cours du genre ‘Search Inside Yourself’. Et les espaces de silence ou les zones ‘sans technologie’ ont dans les entreprises un succès toujours grandissant. Et la désintoxication numérique gagne également du terrain en dehors du travail. Il y a quelques années, le wifi à l’hôtel était un must. Maintenant, il existe une tendance à vouloir souffler dans un lieu où on peut se désintoxiquer numériquement. Dîner avec son smartphone, maintenant, c’est hors de question. Combien de ‘j’aime’ cela vous rapportera-t-il ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Questions Capitales 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine