Magazine

Langues régionales : le Sénat s'oppose aux régions

Publié le 24 juin 2008 par Stb

Tintin-alsacienAlors que 68 % des Français sont favorables à l'inscription de la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution (Sondage Ouest – France), les Sénateurs, rassemblés selon Philippe Richert dans une « majorité composée de tous les tenants de la laïcité extrême, à l'UMP mais aussi chez les radicaux de gauche, les communistes et les socialistes » (DNA – 23.06) ont rejeté l’amendement concernant la reconnaissance des langues régionales.

Ce rejet, appuyé par un fort lobbying et d’aimables pressions, est un coup dur qui marque néanmoins encore plus la rupture entre le Sénat et une volonté populaire matérialisée par un retour en force de l’identité régionale, de « Bienvenue chez les cht’is » à nos fêtes locales.

Cette subite défense de la langue française menacée par quelques locuteurs en alsacien, breton, occitan, flamand, corse et catalans a de quoi surprendre. En effet, aucun groupe de pression ne se fait entendre lorsque, y compris jusque dans nos grandes villes, la langue de travail de nombreux cadres et de nombreuses réunions est désormais l’anglais (ce quelque soit le nombre et la proportion de locuteurs présents). Là, pourtant, la langue française est menacée.

Mais peut-être cette distance avec la volonté populaire de vouloir sauver les langue des régions est-elle aussi importante qu’avec celle qui sépare la haute assemblée du monde de l’entreprise et de ses réalités.

On félicitera l’ensemble des sénateurs alsaciens de leur vote uni. Une unité que d’autres régions, y compris à forte identité, peuvent nous envier.

On félicitera l’ensemble des sénateurs alsaciens de leur vote uni. Une unité que d’autres régions, y compris à forte identité, peuvent nous envier.

 

Pour découvrir le vote de votre sénateur

Pour suivre les débats


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stb 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte