Magazine Voyages

#lavalvirtual #1 – Tourisme et réalité virtuelle, quelques idées sympas

Publié le 29 mars 2017 par Jlboulin @etourismeinfo

La 19è édition de LAVAL VIRTUAL, le salon des technologies et usages du virtuel s'est tenue du 22 au 26 mars (3 journées professionnelles et 2 grand public).
#lavalvirtual #1 – Tourisme et réalité virtuelle, quelques idées sympasEn découvrant l'affiche, je me suis d'ailleurs demandé ce que devait être la réalité virtuelle en 1998, date de la première édition ! 😉

J'ai eu le privilège d'être convié à Laval et j'ai pu en quelques heures de déambulation me rendre compte de l'effervescence de ce secteur. Ce fut aussi l'occasion de s'extraire du tropisme touristique pour comprendre les immenses champs d'application de la réalité virtuelle dans de nombreux secteurs : transports, médecine, industrie, formation, jeux, etc. (sans oublier le secteur de la défense, qui, par essence, ne s'expose pas trop...)
Le tourisme ne représentait finalement qu'une petite part des exposants.

Et il y en avait pour tous les goûts entre les casques en tous genres qui " zombifient " leurs utilisateurs, des combinaisons bardées de capteurs qui inquiètent quelque peu, un siège " extraordinaire " avec 6 axes (???) pour des sensations... sensationnelles, des hologrammes culturels pour reconstituer des objets ou des crânes, des moteurs d'environnements sonores virtuels (!!!), ...

N'étant pas très porté sur les " expériences " immersives souvent plus ludiques que réellement utiles à la découverte d'un territoire, je n'ai pas été ébaubi par la débauche de matériel dernier cri garantissant des sensations extraordinaires. Le côté enfermant des démonstrations m'a plutôt rebuté et finalement cette posture m'a permis de poser mon regard sur des applications ou outils moins clinquants mais plus parlants. En 90 minutes chrono, j'ai repéré de manière très subjective 3 applications intéressantes :

  • une interface " pédestre " qui permet de commander un écran ou un objet connecté
    J'ai trouvé l'idée astucieuse pour éviter les interfaces tactiles souvent encombrantes dans le plan vertical et accessoirement pas très hygiénique...
  • une espèce de coupole bardée de projecteurs qui offre l'effet d'un cinéma à 360° individualisé
    On pourrait imaginer ça sur un salon ou un lieu de promotion pour se distinguer en présentant des expériences touristiques de manière spectaculaire et sans casque. Attention à l'effet " waouh " qui peut rapidement se banaliser avec la multiplication des équipements.
  • le Timescope, une borne permettant au touriste de découvrir un lieu à travers les âges et sous tous les angles (la borne tourne à 360°)
    Ce n'est pas une révolution technologique mais un produit astucieux pour faire " parler " un lieu, lui donner du sens par une médiation alliant réalité virtuelle et scénarisation. De plus, elle offre un potentiel revenu puisque son utilisation est payante au tarif décidé par le maître d'ouvrage.

Bien sûr, j'ai regretté le peu de temps que j'ai pu consacrer à la découverte du salon, car cela m'a empêché d'approfondir mes découvertes.

Car en fait, j'avais été convié pour présenter un point de vue introductif et participer à deux tables rondes " touristiques " quelque peu iconoclastes comme je les aime :

  • L'ère de la réalité diminuée sera-t-elle la prochaine étape dans le tourisme ?
  • Le Village authentique ; principale destination d'un tourisme augmenté ?

Je vous en parlerai prochainement dans un deuxième billet. Soyez patients !

#lavalvirtual #1 – Tourisme et réalité virtuelle, quelques idées sympas

Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d'information touristique alsacien qui consolide l'ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s'appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l'etourisme. Promis, il s'efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d'est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu'il n'y paraît...). L'extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 58436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine