Magazine Conso

Test – ARVA Reactor 32 litres

Publié le 29 mars 2017 par Liliouns @Ski_Libre
Test - ARVA Reactor 32 litresPoids Rangement intérieur important, espaces bien pensésSystème déclenchement simple et efficacePoignée de déclenchement ingénieusePortage des skis perfectibleColoris un poil tristoune91%Note finalePoids88%Rangement sac94%Portage (ski, matériel)88%Puissance de gonflage95%Portage du sac90%

La marque française ARVA avait annoncé la saison passée le lancement d’un nouveau sac à dos de type airbag, sous le nom de Reactor. J’ai pu tester depuis le début de cette saison le modèle 32 litres dont je vous fais un retour dans cet article.

ARVA est la marque spécialisée dans les équipements de sécurité, sa société mère Nic-Impex, distribuait depuis quelques années la marque ABS. Fort de ce partenariat et de l’expérience acquise au cours de cette collaboration avec le leader mondial des sacs à dos airbag, ARVA a décidé de développer sa propre gamme de sacs à dos airbag « made in france » dès la saison 2017.

Test – ARVA Reactor 32 litres

Elle arrive donc avec un nouveau sac airbag appelé Reactor qui se décline en 4 litrages : 18 et 24 litres pour le freeride et le ski de randonnée à la journée, ainsi que 32 et 40 litres pour les sorties ski de randonnée sur plusieurs jours.

Test – ARVA Reactor 32 litres

Les principaux atouts de ce sac résident dans les points suivants : simplicité, légèreté (2kg à vide), réglage lors du portage, le système airbag prend relativement peu de place et la place disponible dans le sac est importante, enfin son prix de 599 à 699€ parmi les moins chers du marché.

Test – ARVA Reactor 32 litres

La construction a été volontairement simple et propose un sac à dos utilisant une cartouche à gaz activée par une poignée à câble, un mécanisme qui a fait ses preuves chez les principaux acteurs du marché.

Une autre particularité sur laquelle l’équipe de développement a longuement réfléchi concerne le cloisonnement du gonflage depuis les prises d’air jusqu’aux deux airbags de 150 L (2×75 L) . En effet, combiné au concept de double remplissage, le Reactor propose deux systèmes de gonflage en un, afin d’augmenter la fiabilité sur l’élément fondamental de ce produit de sécurité, à savoir le gonflage des ballons.

L’aspiration d’air sur le sac Reactor se fait par le dos car et par les parois de la poche airbag lorsqu’il se déploie. Le dos est notament est l’endroit le moins exposé à la neige lors de l’avalanche. La forme des mousses du dos ainsi que les grilles aux entrées d’air, permettent d’éviter l’obturation par la neige ou un vêtement.

Mais le dos n’est pas la seule prise d’air du système. L’air est également aspiré par le système en lui-même, à l’intérieur du sac et protégé encore une fois par une grille pour éviter qu’un vêtement empêche l’aspiration.

maighels_0121
Test – ARVA Reactor 32 litres
maighels_0119
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres
Test – ARVA Reactor 32 litres

La légèreté du sac est en véritable atout notamment pour les personnes de moins de 70 kg. Ce sont des sacs très bien étudié pour le ski de randonnée mais également pour le freeride. Le gain de poids a été obtenu en cherchant à minimiser le maximum de détails, comme les sangles d’attaches de ski et portes piolets constitués de petites sangles avec des crochets pour en régler la longueur. Ces petits crochets ne me rassuraient guère pour le portage des skis, mais je n’ai eu aucun problème, de même avec le clip de petite taille toujours pour le porte ski sur la partie haute du sac, il n’a jamais bougé. La manipulation des ces petits éléments avec des gants n’est cependant pas du tout aisée, point négatif de ce point de vue.

De plus, le rangement intérieur du Reactor est en également un point intéressant car le très faible encombrement du mécanisme et du système de gonflage laisse un vrai espace de rangement dans la poche principale du sac. Le volume de chargement du 32 litres que j’ai en test est très intéressant. Une poche pour ranger la pelle, la sonde, crampons, couteaux est également présente offrant un espace adapté à ce matériel.

Un autre point qui est important et qui est peut souvent mis en avant réside dans la forme et le positionnement des airbags qui ont été pensés pour maximiser l’effet ascensionnel dans l’avalanche. Les sacs sont cousus tout le long du sac et pas juste sur le sommet, ce qui permet en cas d’ensevelissement de ne pas juste faire ressortir le ballon du sac, mais l’ensemble skieur et sac.

Test – ARVA Reactor 32 litres

J’ai pu également tester le déclenchement de ce sac. J’ai effectué ce test en me mettant sur le dos et non pas en tirant le sac debout, l’idée étant d’exercer une pression sur le sac comme cela pourrait se produire en cas d’avalanche. En effet lorsque le skieur se fait ensevelir, des pressions peuvent s’exercer sur le sac qui est en train de se gonfler. Ainsi c’est un moyen de voir la puissance de gonflage, comme évoqué plus haut.

On remarque bien sur la vidéo que la sortie des ballons se fait par le haut du sac, qui dans le cas d’un test avec une pression sur les cotés du sac ou avec le dos plaqué sur la neige, ne contraint pas l’ouverture des sacs. Chez d’autres fabricants, la sortie des ballons se trouvent sur le coté des sacs, ce qui pourrait poser, du coup, plus de problèmes au gonflement.

Cela m’a également permis de dégonfler les ballons et les replier, la manipulation est super simple et se réalise très facilement, après avoir lu la notice tout de même, c’est un jeu d’enfant.

Conclusion

Le sac ARVA Reactor rempli sa fonction avec brio et regroupe un grand nombre de points positifs. J’ai vraiment apprécié son poids et sa capacité de rangement qui sont deux éléments importants pour moi, surtout pour un sac d’un tel prix.

Le mécanisme utilisé pour le gonflage des ballons semble très bien abouti et la puissance de gonflage est efficace comme le montre la vidéo présentée plus haut. ABS était la marque de référence depuis des années sur ce segment, voilà qu’elle se fait concurrencer de la plus belle des manières par un produit très cohérent, fiable et très bien pensé.

Offre partenaire

ARVA Reactor 32

Test – ARVA Reactor 32 litres
Sac à dos Airbag ARVA Reactor 32 Duck blue. »»

Pas de visuel
Snowleader
599€
Test – ARVA Reactor 32 litres

livraison 24h > 72h

ARVA Reactor 42

Test – ARVA Reactor 32 litres
Sac à dos Airbag ARVA Reactor 40 Lime Green. »»

Pas de visuel
Snowleader 617€
Test – ARVA Reactor 32 litres

livraison 24h > 72h


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Liliouns 1847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte