Magazine Culture

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 17.

Publié le 30 mars 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Grey’s Anatomy // Saison 13. Episode 17. Til I Hear it From You.


Je crois que l’on peut se poser une question après cet épisode. Quel personnage est le plus ennuyeux dans Grey’s Anatomy ? Est-ce Maggie ou Amelia ? Ou les deux ? Par malchance, ce sont les deux personnages les plus importants de cet épisode. Franchement, je ne comprends toujours pas Grey’s Anatomy cette année. Est-ce que j’apprécie toujours autant regarder cette série ? J’en doute. Le plaisir disparaît peu à peu car la saison est mauvaise et les épisodes comme celui-ci n’ont de cesse de m’ennuyer. Je regarde donc désormais plus Grey’s Anatomy par habitude que par plaisir. Il y a tellement de personnages ennuyeux désormais que j’ai envie d’hurler et dire à quel point c’est devenu naze. Alors que j’aime Grey’s Anatomy profondément au fond, mais les déceptions n’ont de cesse de s’enchaîner et j’ai l’impression que la série n’ait plus capable de rien. Cela doit faire au moins 5 épisodes que je m’ennuie, ce qui est énorme. Il est déjà arrivé par le passé d’avoir des coups de mou, mais pour le coup Grey’s Anatomy enchaîne les coups de mou. Ce qui n’est pas rassurant pour la fin de la saison, d’autant plus que Grey’s Anatomy a énormément de mal à créer des intrigues qui peuvent tenir la route sur une fin de saison. Il reste 6 épisodes environ, et je ne comprends plus du tout ce qu’ils veulent faire les uns et les autres.

Et tout cela nous conduit à Maggie. Oui, je comprends que l’histoire de sa mère n’est pas ce qu’il y a de plus facile mais d’un autre côté elle est médecin et devrait comprendre que c’est pour le bien de sa mère, que cela risque de la sauver plus facilement que de continuer sa chimiothérapie. Et le truc c’est que l’épisode tente de créer de l’émotion autour de cette histoire et qu’elle a bien du mal à être palpable, en grande partie car Maggie n’est pas un personnage dans lequel j’ai envie de m’investir. Au fil des épisodes je me suis rendu compte que finalement Maggie était bien loin d’être le meilleur personnage de Grey’s Anatomy. Puis nous avons Amelia qui elle aussi à de quoi nous emmerder, littéralement. Sa relation avec Owen tourne en rond et n’a pas vraiment d’intérêt. Disons qu’à jouer la série charentaise, la série devient ennuyeuse. Tout ce qui se passe ici n’arrive pas à fonctionner comme il se doit et c’est bien dommage. Je pourrais aussi bien parler de Meredith et Riggs dont la relation reste encore au point mort alors qu’il y a besoin d’évolution. Grey’s Anatomy a besoin de se secouer la nouille pour parler poliment car elle risque de perdre ses téléspectateurs si elle décide de les faire patienter avec des intrigues qui ne font clairement pas le poids. Le seul truc sympathique de cet épisode ce sont des patients, cette semaine incarnés par June Squibb et Hal Holbrook. Une petite histoire touchante comme on peut les aimer.

Note : 4/10. En bref, Grey’s Anatomy continue de m’ennuyer terriblement et cela commence sérieusement à devenir alarmant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte