Magazine Santé

DÉMENCE : Diagnostiquer l'incontinence au domicile – Journal of Clinical Nursing

Publié le 30 mars 2017 par Santelog @santelog

Cette nouvelle revue de la littérature en nous éclairant sur les soins de continence des patients déments à confirme aussi la prise de conscience de l'importance d'une gestion précoce de l'incontinence, qui permet d'éviter ou de retarder l'institutionnalisation. Des plans de soin très précieux, à découvrir dans le Journal of Clinical Nursing qui répondent aux nombreux défis éthiques posés par la combinaison de ces deux pathologies.

Car l'incontinence est un contributeur important à l'institutionnalisation. A domicile comme en institution cependant, les lignes directrices de prise en charge, de soins et de soutien sont encore en cours de " construction " avec le risque d'un non-respect des droits et de la dignité de ce groupe de patients. Pourtant, la démence et l'incontinence ont des effets profonds sur la qualité de vie. Le manque de données de bonne qualité dans ce domaine confirme la nécessité de lignes directrices fondées sur un consensus d'experts et la garantie que les droits et la dignité des personnes atteintes de démence sont respectés.

DÉMENCE : Diagnostiquer l'incontinence au domicile – Journal of Clinical Nursing
Les chercheurs de l'Association Alzheimer Europe (Luxembourg) ont effectué une recherche dans 4 bases de données des essais portant sur la démence et la continence. 208 articles ont finalement été sélectionnés. 6 études plus pertinentes ont été finalement reprises en détail, qui identifient les difficultés et les défis suivants :

Les auteurs insistent donc sur l'importance d'une détection précoce, voire d'une recherche, chez le patient âgé à domicile, des signes de troubles de la continence.

d'un embarras, d'une honte ou de la crainte d'une stigmatisation,

Tous ces signes, indices et comportements inusuels doivent amener l'aidant ou le proche à questionner la personne démente sur à ses troubles éventuels de la continence, dans le respect de la relation personnelle entre l'aidant et le patient, bien sûr.

l'implication d'un soignant ou d'une personne de confiance comme soutien et garant des droits du patient, au cours de cette évaluation,

Prodiguer des soins adaptés à une personne souffrant d'incontinence urinaire ou fécale et de démence est difficile mais enrichissant. Poser le bon diagnostic est un préalable indispensable au développement du plan de soin et au choix des solutions efficaces capables de préserver à la fois la qualité de vie et la dignité de ce groupe de patients.

Journal of Clinical Nursing 2016 septembre 14 doi: 10.1111 / jocn.13582 Continence care for people with dementia living at home in Europe: a review of literature with a focus on problems and challenges

DÉMENCE : Diagnostiquer l'incontinence au domicile – Journal of Clinical Nursing

Pour en savoir plus


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine