Magazine Finances

L’enquête de solvabilité est déductible et peut rapporter gros

Publié le 30 mars 2017 par Adeon

Il est parfois judicieux de recourir à une enquête de solvabilité de ses clients voire de ses fournisseurs, afin d'éviter d'éventuelles surprises et des désagréments auxquels il peut être compliqué de faire face.

En effet, quoi de pire pour une entreprises que d'apprendre que son fournisseur principal doit faire face à de très sérieux soucis financiers, entrainant par exemple un redressement judiciaire ou pire la liquidation. Ces soucis pouvant se transformer pour l'entreprise cliente en une rupture de livraison par le fournisseur.
A l'inverse en tant que fournisseur, une société peut avoir intérêt à vérifier la solvabilité de certains de ces clients, afin d'adapter les quantités livrées, les modes et délais de paiement voire éviter de traiter avec certains clients dans le cas où on estime que ceux-ci risquent de ne pas être en mesure d'honorer leurs factures.
L'analyse de solvabilité permet de vérifier notamment que le client ou fournisseur dispose d'une trésorerie solide qui est un des facteurs clés de réussite d'une entreprise.

Veille et enquête de solvabilité pour garantir l'activité

On le constate, connaître la solvabilité de ses fournisseurs et de ses clients peut permettre à une entreprise d'éviter des ruptures au niveau de ses stocks, mettant à mal sa propre production et ses ventes, ou de devoir faire face à des impayés dont les conséquences peuvent être plus ou moins importantes sur la trésorerie voire la faculté de payer ses propres salariés et fournisseurs.

Toute société peut mettre en place une veille via des outils en ligne ou encore faire appel à un detective privé pour une enquête de solvabilité portant sur un des ces clients ou de ces fournisseurs.
Les coûts liés à la veille ou à l'enquête de solvabilité étant déductible des revenus de l'entreprise, il peut donc s'avérer judicieux de dépenser de petites sommes dans ces postes en échange d'une garantie de chiffre d'affaires.
On fait ici bien face à un simple calcul mathématique : la dépense de quelques centaines ou milliers d'euros chaque année pour de la veille ou des enquêtes de solvabilité garantira la réalisation du chiffre d'affaires prévu, qui est lui bien plus important.
Au même titre que l'affacturage, l'enquête de solvabilité est un service payant mais dont le coût permet de garantir des revenus d'autant plus importants. Il s'agit de moindres coûts permettant de sécuriser à une société de sécuriser son activité et son chiffre d'affaires.
Ces enquêtes, analyses et veilles sont coûts à considérer comme des investissements nécessaires pour garantir la réussite de sa propre entreprises, coûts qui sont bine entendu déductible du chiffre d'affaires réalisé au même titre que les achats ou les salaires.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adeon 830 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine