Magazine High tech

[Test Jeux] Horizon: Zero Dawn

Publié le 31 mars 2017 par Kazura

Lancement un peu mitigé et parti-pris moins réussi que ses prédécesseurs, Killzone: Shadow Fall était le dernier jeu de la licence de coeur des studios Guerrilla sur laquelle ils travaillaient depuis 2003. Entre temps, un autre projet émergeait, les développeurs savaient qu’ils voulaient et devaient le faire, et c’est ce qui a donné Horizon, sorti il y a peine un mois sur PS4. Si le studio nous a habitué à faire des jeux bien finis, cette licence parvient-t-elle à se démarquer de la masse des jeux d’action aventure en monde ouvert de ces dernières années ?

Horizon_ZeroDawn

Scénario

Depuis qu’elle est née, Aloy est une fille considérée comme « Outcast », une bannie des tributs. Elle est élevée par Roy, lui aussi Outcast. Elle a dû mal à s’adapter avec la population, à cause du rejet des autres à son égard. Mais pourquoi est-elle une Outcast ? C’est la question à laquelle l’aventure va tenter de répondre. Découvrir pourquoi les machines ont été conçues, pourquoi la société fonctionne comme si le monde était revenue à des milliers d’années précédentes.
Avec une mise en scène et des discours à la Killzone, Horizon est surtout un jeu plus engagé, assumant subtilement une aventure féministe, portée par une héroïne charismatique qui ne se laisse pas faire. Il fait partie de ces jeux qui proposent de nouvelles approches pour le AAA et qui rendent notre média toujours plus mature.
D’autant plus qu’en tant que Action-RPG, Horizon fait bien la part des genres. Assez linéaire pour vivre une expérience forte et de profiter d’un honnête scénario, mais aussi assez RPG pour renforcer les liens entre les personnages et les choix possibles. Les choix sont très bien synthétisés même si malheureusement ils n’ont pas beaucoup d’impact autant sur la narration que sur le gameplay. Les personnages sont également un peu inégaux dans leur traitement, si l’on compare à un certain The Witcher 3.

Horizon_ZeroDawn_2

Bande-son

Les thèmes musicaux sont agréables à écouter, la tension est bien ressentie et la sensation d’épique de certaines bataille est efficace. Les bruitages sont vraiment excellents, un peu dans la veine de l’aspect technologique de Killzone : Shadow Fall. Vous allez facilement reconnaître vos ennemis les Dinorobots, et vos actions sont bien mises en valeur.
Un petit peu plus d’authenticité dans la musique principale aurait pu rendre un menu et une exploration plus mémorable, sachant que le studio nous avait habitué à mieux auparavant.

Graphismes

Le jeu est une véritable réussite technique. Frame-rate stable à 30 fps, lumières très réussies, végétation adéquate, personnages vivants, et j’en passe. Les différentes ambiances du monde du jeu se fondent plutôt bien et sont variées. Même si d’un point de vue Level-Design, les différences ne sont pas si énormes entre les différentes zones de jeu, on prend plaisir à découvrir l’univers.

Horizon_ZeroDawn_3

Gameplay

Côté combat, Aloy peut profiter de diverses armes assez originales, comme des espèces de « Lance-pierres » qui envoient des bombes, ou des lanceurs de pièges électriques. Et c’est sans compter l’arc, disposant de bien des paramètres différents pour se battre de différentes façons.
Aloy a plusieurs mécaniques vraiment très peaufinées et très plaisantes à prendre en main. Elle peut faire du Slow-Motion pour tirer précisément que ce soit dans les airs ou à terre, ou en train de glisser. Et en parlant de glissade, celle-ci est très fun et permet d’enchaîner des combats très dynamiques. Il n’y a pas la possibilité de se mettre à couvert, vous devez principalement jouer avec vos mouvements comme la roulade et avoir une bonne dextérité sur les tirs et les frappes au corps-à-corps.
A noter que les boss sont très chouettes et que le jeu est assez difficile. Le challenge est bien maîtrisé pour mettre vos capacités à l’épreuve.

Durée de vie

Il m’a fallu environ 15-20 heures pour achever la quête principale en étant concentré principalement dessus, sans trop explorer les alentours. De chouettes choses sont à découvrir en explorant la carte qui est loin d’être totalement découverte si l’on ne se contente seulement des missions principales. Pour pouvoir débloquer les différents Piratages de de dinosaures robots, il faudra explorer des donjons appelés Creusets. Il y a également de nombreuses tenues et armes à déverrouiller et à améliorer. L’aspect jeu de rôle est facile d’accès et permet de renforcer adéquatement la durée de vie.

Horizon_ZeroDawn_1

Conclusion :

Horizon : Zero Dawn se présente actuellement comme l’une des expériences indispensables dans son genre sur la PS4. C’est par son excellent gameplay que le jeu offre des combats un système très malin pour faire face aux ennemis. Mais c’est aussi par sa qualité technique, et son écriture que le jeu se place dans les jeux-vidéo importants du moment. Si l’univers manque parfois un peu le coche de profiter de son originalité au vu du contexte proposé, le développement du scénario fait de Aloy une protagoniste forte et emphatique. Elle présente le genre de nouvelle relation entre le joueur et l’avatar, et ça c’est une belle réussite. Horizon est une belle réussite, même si l’expérience est parfois un peu inégale et  convenue.

Vous cherchez un jeu d’action-aventure avec du challenge, un monde ouvert agréable, un gameplay de combat impeccable ainsi que des graphismes aux petits oignons, alors Horizon vous sera

FlècheNotes_TresSatisfaisant

Vous cherchez un jeu d’action-aventure à l’expérience originale et forte, malgré quelques faiblesses d’écritures, et comptez sur le monde ouvert pour explorer un monde maîtrisé, alors Horizon vous sera  

FlècheNotes_TresSatisfaisant


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kazura 594 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte