Magazine Afrique

La chute d’Issa Hayatou

Publié le 31 mars 2017 par 250673gc
La chute d’Issa Hayatou

Cette fois, Issa Hayatou n'a pas pu garder son fauteuil présidentiel. Le 16 mars, l'inénarrable président de la Confédération africaine de football a été évincé de son poste par le Malgache Ahmad Ahmad. Ce qui est en soi un séisme dans la planète foot africain. Tant M. Hayatou aura été longtemps - 26 ans de présidence - l'homme qui orchestrait tous les mécanismes footballistiques du Continent. Rien ne se faisait sans lui, sans son sceau, sans ses bénédictions.

Plusieurs raisons expliquent cette chute.

D'abord, il faut noter que contrairement aux années précédentes, Issa Hayatou n'a pas fait de campagne visant à sa réélection. Il pensait que tout était acquis. Qu'il serait réélu sans difficulté. Mais c'était sans compter sur le dynamisme, l'obstination et la stratégie victorieuse d'Ahmad Ahmad, qui s'est considérablement appuyé sur les fédérations nationales de l'Afrique australe et de l'Est pour s'imposer.

Deuxièmement, ces derniers temps, Issa Hayatou n'a pas été trop vu en Afrique. Un éloignement géographique qui trouve son explication dans les scandales qui ont ébranlé la Fédération internationale de football : le Camerounais, étant le vice-président le plus âgé de cette instance, avait été appelé à en prendre, par intérim, les commandes, après le départ de Sepp Blatter. Troisièmement, les pays originaires de l'Afrique de l'Est et de sa partie australe n'ont jamais vu de bon œil la présidence Hayatou. Ils estimaient que celle-ci ne les a guère considérés. A la différence des Ouest-Africains et des Africains du Centre, à qui a été confiée l'organisation de trois CAN : Cameroun (2019), Côte-d'Ivoire (2021) et Guinée (2023).

Enfin, outre son âge canonique (70 ans), Hayatou est loin d'être indemne judiciairement. Puisqu'il est actuellement touché par une procédure en Egypte, qui abrite le siège de la CAF. Les enquêteurs locaux s'intéressent sur l'attribution des droits médias et marketing du football africain à la société Lagardère Sports pour la période 2017-2028, contre un milliard de dollars.

Guillaume Camara

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


250673gc 1133 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines