Magazine Santé

Les Psychoses

Publié le 03 avril 2017 par Claire Roques @GUIDEIDE

Cet état justifie une prise en charge thérapeutique et nécessite parfois des hospitalisations sous contrainte.

Caractéristiques :

Caractéristiques spécifiques à la psychose :

Définition

Le malade va projeter à l'extérieur de lui-même ce qu'il refuse de reconnaître comme sa propre réalité psychique → mécanisme de refoulement.

Thèmes délirants

  • Filiation (fils de Dieu, fils d'un Roi...)
  • Hypocondriaque (souffrance terrible au niveau des organes par exemple)
  • Mégalomanie (idée de grandeur, de puissance...)
  • Délire de jalousie
  • Délire de persécution
  • Érotomanie (persuadé d'être aimé d'une autre personne supérieure)
  • Influence (persuadé d'avoir un pouvoir)
  • Revendication et invention

Mécanismes délirants

  • Hallucinations : Elles touchent tous les sens (visuelles, auditives, olfactives, cénesthésiques, psychiques)
  • Interprétation : Le point de départ est une situation réelle, mais le raisonnement est faux.
  • Illusion : C'est une perception réelle mais qui est dénaturée, transformée.
  • Intuition : C'est une pensée soudaine qui passe dans la tête de la personne avec une conviction immédiate que c'est la réalité.
  • Imagination : La personne imagine des situations, souvent fantastiques, le rêve est pris pour la réalité.

Organisation

  • Délire systématique : Il y a une certaine organisation, une construction logique du délire.
  • Délire non systématique : C'est très flou, incompréhensible, incohérent, aucune construction logique.
  • Délire mixte : Ce sont souvent des délires fantastiques qui partent un peu dans tous les sens mais qui suivent une ligne logique pour le patient.

Etat d'agitation

Peut exprimer une souffrance tant morale que physique sous différentes formes : insulte, violence verbale et physique.

Il y a des états d'agitation qui peuvent se contrôler :

et d'autres qui ne se contrôlent pas :

Ne pas réagir face à quelqu'un qui est très agité, voire agressif.

Une agitation peut entraîner une contention manuelle (se fait à plusieurs) sur prescription médicale.

Ne pas manifester de craintes ou d'agitation soi-même.

Eviter les directives autoritaires.

On peut leur proposer de les raccompagner à leur chambre.

Etat Suicidaire

Les patients psychotiques peuvent passer à l'action et faire des tentatives de suicide.

Les psychopathes,eux, utilisent le suicide comme chantage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claire Roques 159 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine