Magazine Poésie

Jeunesse insouciante

Par Peanloic

                     Que demeure insouciante la jeunesse,

                     Bien assez tôt devra-t-elle s’occuper de sa sagesse,

                     Que prédomine son désir,viendra vite le temps du seul plaisir,

                     Ainsi s’ordonne la danse des jours pour tout le bénéfice de notre amour,

                     Pour tout le bonheur de notre éternelle jeunesse,

                     Pour tout l’honneur de notre divine sagesse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Peanloic 2050 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines