Magazine Poésie

Tard dans la vie

Par Vertuchou

Je suis dur
je suis tendre
Et j'ai perdu mon temps
À rêver sans dormir
À dormir en marchant
Partout où j'ai passé
J'ai trouvé mon absence
je ne suis nulle part
Excepté le néant
je porte accroché au plus haut des entrailles
À la place où la foudre a frappé trop souvent
Un cœur où chaque mot a laissé son entaille
Et d'où ma vie s'égoutte au moindre mouvement

Pierre Reverdy

Partager cet article

Repost 0
Tard dans la vie
&version;

Vous aimerez aussi :

La forêt de l'amour en nous
La forêt de l'amour en nous
Tu brûles mes poèmes
Tu brûles mes poèmes
Mon amour parle-moi
Mon amour parle-moi
Tout redevient fragile
Tout redevient fragile

Poètes D'aujourd'hui

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 93 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine