Magazine Côté Femmes

Quand le coeur n’y est pas

Publié le 04 avril 2017 par Lamallette @Lamallette1

Marie Lou est entrepreneure dans le domaine de l’entraînement et de la nutrition… Vous pouvez d’ailleurs la suivre juste ici. Aujourd’hui, ça me fait plaisir de lui laisser la parole pour qu’elle vous parle des moments où on a plein de bonnes intentions, mais que le coeur n’y est pas! 

Tu as un entraînement à l’horaire, ça ne te dit rien aujourd’hui, tu fais quand même taire toutes les excuses qui te passent par la tête… Tu te rends au gym avec toute la volonté du monde en prenant soin d’ignorer la petite voix qui te répète de faire autre chose de ton temps.Tu fais ton échauffement, tu installes tes poids, tu exécutes ta première série et… pouet pouet pouet, le cœur n’y est pas! 

Ça t’arrive toi? Welcome in the club, tu n’es pas seule! Je suis de celles qui utilisent l’entraînement comme exutoire, comme thérapie, comme « booster » d’énergie, comme outil de dépassement! Je m’entraîne fort les jours où je vais bien, et je m’entraîne encore plus fort les jours où ça ne va pas… et j’adore ça! Mais malgré tout, il y a des jours comme ça où la tête et le cœur n’y sont juste pas… Je me suis si souvent acharnée à aller à l’encontre de ce feeling pour finalement sortir du gym, 1 h 30 plus tard, profondément frustrée et déçue de ne pas avoir livré la marchandise.

Avec les années, j’ai appris à reconnaître ces moments et à m’accorder un temps de recul, une pause, à me détacher de la culpabilité et à m’économiser une perte de temps et une frustration inutile! Oui ton entraînement devrait faire partie de tes priorités, mais justement… TES priorités! Tu en as d’autres et il est normal qu’il y en ait qui priment sur ton gym.

Si l’entraînement fait partie de ton mode de vie, que tu focus sur ta progression à long terme, que tu travailles à devenir une meilleure version de toi-même en posant des actions en ce sens chaque jour et non que tu t’entêtes à obtenir un chiffre sur la balance à une date butoir, et bien dans cette optique-là, il te sera beaucoup plus facile de t’accorder une pause, une journée de repos pour mieux rocker ton prochain entraînement.

Ce que je suis en train de te dire c’est que, même si des fois nos têtes orgueilleuses aimeraient bien croire le contraire, nous ne sommes pas des superwomen (sad reality!). Tu es une maman (priorité), une conjointe (priorité), une amie (priorité), une entrepreneure (priorité), etc. Et tu as le droit des fois d’être juste émotionnellement vidée! Dans ces moments-là, prendre le temps de t’accorder du repos, de lire, de prendre un bain, ou d’investir ta motivation ailleurs te sera assurément plus bénéfique que de te rendre au gym à contrecœur.

Là par contre, j’en vois venir… je n’essaie pas de te fournir des excuses, ici on se comprend! Tout est une question de trouver TON équilibre! Tu sais quoi? Mon conseil c’est : « FAIS DE TON MIEUX! » Mais de ton VRAI MIEUX! Tu pourras mentir à n’importe qui en balançant les excuses que tu voudras, mais il y a une personne que tu ne pourras jamais flouer et c’est toi-même! Parce que le sentiment d’avoir vraiment tout donné, d’être allé au bout, il ne s’invente pas et il n’y a que toi qui peux en juger. Alors, travaille fort, écoute ton corps et ton cœur et respecte ton rythme! Ainsi, tu iras loin!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamallette 22602 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine