Magazine Autres sports

Prix Vanteaux, La Force 2017

Publié le 07 avril 2017 par Altim58
One Foot In Heaven

One Foot In Heaven

Cette année le Vanteaux se déroule plus tôt, soit plus de deux mois avant le prix de Diane, et entre les deux il y aura la session de rattrapage du prix Cléopâtre.

Les deux dernières éditions ayant été assez anodines, peut-on espérer mieux ? A priori, non et sans doute pas une édition qui pourrait avoir les répercussions de celle du 16 avril 1979. En effet, ce jour-là, qui pouvait imaginer que la rentrante Three Troikas (qui avait gagné pour ses débuts à 2 ans à Saint-Cloud) allait gagner l'épreuve, enchaîner Poule d'Essai + Saint-Alary (avant d'être battue du minimum dans le prix de Diane par Dunette, qui avait été seconde du Vanteaux) et de poursuivre avec le Vermeille et l'Arc. Une édition 1979 sacrant par anticipation deux pouliches qui allaient gagner toutes les classiques pour femelles.


Parmi les partantes, cette année difficile de voir celles avec une chance de gagner le prix de Diane. En tout cas A.Fabre n'y présente aucune pouliche. 
La candidature la plus séduisante est celle de
Monroe Bay. Ensuite Gold Luck, battue par Al Wukair, c'est une référence en soit suffisante pour la voir gagner.
Assez indissociable d'
Hebah..
Pour
Penny Lane et Wajnah , c'est un test. A noter que Wajnah a battu largement Silver Storm qui va tenter l'Imprudence avec une chance moyenne...

Le prix La Force a donné ces dernières années des 3 ans communs mais qui, à 4 ans, se sont révélés plus tardivement, on attend toujours qu'il sorte un futur vrai bon 3 ans comme Literato.
Cette année côté Fabre, il y a l'ambitieux
Franz Schubert et son profil de The Fugue (mère par Sadler's Wells) que j'aime beaucoup et Graphite. Le premier est un neveu d'Anabaa Blue, famille d'Allegretta, le second a une ligne favorable avec Stunning Spirit, gris par sa mère Fairly Grey, avec en référence les deux précédents génétiques que sont Sagawara et Lavendar Lane.
Prinz Hlodowig est un vrai poulain  confirmé, un Rajsaman couplé avec l'endurance allemande,  neveu de Prince Flori qui, vu le lot, peut se frotter sans sentiment d'infériorité à Franz Schubert.
Afandem, un neveu d'Elliptique et Cicerole,  s'est promené pour sa rentrée mais il ne battait pas grand chose. Toutefois, le fait qu'il n'ait pas été testé dans le Sud-Ouest est plutôt bon signe.
Deux hongres :
Phocéen est un bon Myboycharlie, 2e du Maurice Caillaut devant Saglawy et High Alpha (malgré sa ligne avec Akihiro) sont de bons chevaux pouvant brouiller les cartes mais les voir participer à arrivée serait un mauvais  coup pour des entiers plus ambitieux.
Pour être 3-4e, pourquoi pas
Kensai battu par la bonne Rythmique (engagée dans le Noailles).

La clef du prix d'Harcourt (la seule épreuve que Three Troikas avait gagné à 4 ans) c'est la reprise progressive (ou pas) de Mekhtaal et Raseed, la vieille performance de Cloth Of Stars face à Robin Of Navan dans le prix de Condé et de savoir si Star Of Victory est un peu meilleur que l'année dernière (Best Fouad l'avait battu).
Pour Cloth Of Stars, rien n'est joué hors du Val d'Or à gauche, pour lui c'est même un peu une mise en danger, sauf s'il est vraiment sur une pente ascendante. Car
Maniaco, dont le frère cadet Plumatic a impressionné en Saint-Cloud en débutant, même si son prix Vulcain n'a pas une valeur exceptionnelle (il avait aussi fait bonne figure dans le GP de Paris) a le profil du bon cheval capable de faire l'arrivée (étant bien entendu qu'André Fabre a du pouvoir le situer par rapport à Cloth Of Stars).
Reste
One Foot In Heaven dont la performance face à une telle opposition.va conditionner la suite de son programme.
Quel que soit le résultat,  on a là au moins cinq chevaux français qui, selon leur performance, peuvent prétendre au prix Ganay, envisager l'Arc, ou tenter l'aventure anglaise dans les Eclipse ou les International Stakes.
 
Dans le
prix Sigy, rien de très original avec les trois du Ronde de Nuit. Préférence pour Tresorier.
Face à eux il y a  
Mrs Danvers cette anglaise invaincue d'une lignée mâle de sprinter via Danzig et d'une mère par Killachy qui aura forcément des vues sur le Morny.
Mais je crois que
Précieuse (qui s'était intercalée entre deux anglaises) a les moyens de surprendre. C'est une fille de Tamayuz, une petite-fille de Zeiting, mais c'est aussi la lignée maternelle du stayer Toulon..


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines