Magazine

Félixeries…

Publié le 07 avril 2017 par Lawrence Desrosiers
L’eau de l’hiver est froide, chaud est l’été, le cœur de l’homme est dur, les feuilles se colorent à l’automne, et le grain pousse au printemps. Blanc est le pied de la chèvre, rose sa langue, injuste l’ignorance, propre est la truite. Ma bien-aimée est la plus belle quand je marche à côté d’elle je sens sa hanche contre la mienne sur son autre hanche ma main se pose, ainsi nous allons. Le torrent crie des noms obscènes mais ne nous arrête pas.
Félix Leclerc, Le calepin d’un flâneur
Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte