Magazine Santé

URTICAIRE : L'antiasthmatique qui supprime les poussées – Journal of Allergy and Clinical Immunology

Publié le 08 avril 2017 par Santelog @santelog

URTICAIRE : L'antiasthmatique qui supprime les poussées – Journal of Allergy and Clinical ImmunologyL'omalizumab ( Xolair ®) se révèle efficace ici non pas contre les crises d'asthme, son indication habituelle, mais contre les crises d'urticaire inductible, c'est-à-dire les poussées qui se développent en réponse à certains stimuli environnementaux. Peau et bronches même combat quand il s'agit d'"allergies" ? C'est ce que suggère ces 2 essais de l'Université Charité - Universitätsmedizin Berlin, présentée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology dont les résultats doivent être confirms par de plus larges études.

Ainsi, les patients qui développent des démangeaisons en réponse au froid ou à un frottement vont bénéficier d'un traitement par omalizumab, un médicament habituellement utilisé pour traiter l'asthme. Les chercheurs berlinois démontrent via 2 études que la substance active du médicament est en effet très efficace contre différents types d'urticaires.

L'urticaire au froid ou le dermographisme symptomatique , la forme la plus courante d'urticaire provoqué par le simple frottement de la peau, des vêtements serrés ou l'épilation sont des formes différentes d'urticaire inductible, une maladie de peau caractérisée par des démangeaisons qui se développent en réponse à des stimuli physiques comme le froid ou la friction. Les patients souffrant d'urticaire au froid, par exemple, sont dans l'incapacité de nager dans la mer sans risquer une réaction allergique pouvant conduire à un choc ; les patients atteints de dermographie symptomatique vont souffrir de démangeaisons sévères même suite à un frottement léger, par contact physique par exemple. Ces différentes formes d'urticaires ont un impact parfois considérable sur la qualité de vie.

Ces 2 essais cliniques , multicentriques, randomisés et contrôlés par placebo ont testé l'anticorps monoclonal omalizumab pour traiter durant 3 mois, 2 groupes de patients différents (61 patients atteints de dermographisme symptomatique et 31 patients atteints d'urticaire au froid). Les chercheurs ont utilisé des techniques de mesure objectives pour déterminer les valeurs seuils de provocation pour les participants à l'étude. Les premières mesures ont été effectuées avant la première administration du médicament. Une fois la deuxième dose administrée, les mesures ont été répétées à 4 semaines, puis enfin 2 semaines après la dose finale.

Les résultats montrent que le traitement avec omalizumab apporte des améliorations significatives des symptômes chez les 2 groupes de patients et élimine même les symptômes chez près de la moitié des participants atteints, même après réexposition aux stimuli pertinents. Les conclusions de ces 2 essais sont donc prometteuses sur l'efficacité de l'omalizumab pour traiter les patients atteints de formes sévères d'urticaire.

Journal of Allergy and Clinical Immunology April, 2017 DOI: 10.1016/j.jaci.2017.01.042 Omalizumab is Effective in Symptomatic Dermographism - results of a Randomized, Placebo Controlled Trial

URTICAIRE : L'antiasthmatique qui supprime les poussées – Journal of Allergy and Clinical Immunology
Accéder aussi à Dermato blog ,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine